Amis des arts et de la culture de Palestine

Documents

Vous trouverez ci dessous les documents relatif à notre association.

Outils de communication

- Notre plaquette
- La brochure Prélèvement

Statuts

- Statuts de l’association

Statuts AACP

Procès verbal d’Assemblées Générales Ordinaires et Extraordinaires

- 2019

Dernière AGO AAR
AGE Changement de nom

Rapports d’activités et financiers

- 2018

Rapport d’Activité 2018
Situation comptable au 31 12 2018

Rapports Morals

Rapport Moral 2019
FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • "Les efforts israéliens pour annuler L’exposition sur la Palestine s’avèrent être un échec épique

    La Palestine Expo, qui est le plus grand événement palestinien en Europe, a débuté samedi à l’Olympia, dans la capitale britannique, en dépit des tentatives fébriles israéliennes de l’annuler.
    L’événement, qui est une célébration de deux jours de la culture, de l’histoire et des arts palestiniens, a attiré plus de 15 000 visiteurs à ses débuts en 2017.
    Plusieurs journalistes, hommes politiques, défenseurs des droits de l’homme, professeurs et scientifiques ont participé à l’événement.
    Le petit-fils (...)

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)