Amis des arts et de la culture de Palestine

Nous contacter

Vous pouvez nous joindre :

- par mail : contact@arts-culture-palestine.org

- par téléphone : . 07 81 76 92 35

- par courrier postal adressé aux
Amis des arts et de la culture de Palestine
24 rue Custine
75018 PARIS
FRANCE.

-  en vous déplaçant à la BOUTIQUE
24 rue Custine
75018 PARIS.
Métros : Château Rouge, Jules Joffrin.
Bus : 31, 56, 80, 85.

La boutique associative est tenue par des bénévoles et est ouverte le mercredi après-midi de 14 à 18 heures et le samedi de 11 à 19 heures.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Allez à Gaza et criez « plus jamais ça » par Gidéon Lévy

    Il est très important de se souvenir du passé, et il n’en demeure pas moins important que d’être conscient et de faire face à ce qu’il se passe dans le présent. Les dizaines de chefs d’État qui sont arrivés en Israël hier se souviennent peut-être du passé, mais ils gomment le présent. En se taisant, en détournant leurs yeux de la réalité tout en s’alignant de manière inconditionnelle sur les positions d’Israël, ils ne manquent pas seulement à leurs devoirs, ils trahissent aussi la mémoire du passé au nom (...)

  • Comment la campagne BDS a-t-elle progressé en 2019 ?

    L’année qui vient de s’écouler a été témoin du développement régulier de la campagne non violente de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), qui a pour objectif de contraindre Israël à respecter les droits des Palestiniens.
    Le mouvement du BDS a enregistré des victoires significatives en 2019, malgré l’accumulation des diffamations, des attaques ciblées et des tentatives directes de le criminaliser.
    Des États-Unis au Canada en passant par l’Europe, les gouvernements ont soutenu la campagne que (...)

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)