Amis des arts et de la culture de Palestine

Qui sommes-nous

L’association Les AMIS DES ARTS ET DE LA CULTURE DE PALESTINE est une association loi 1901 à but non lucratif fondée en 2002 par Jean Claude Ponsin .

Elle a pour objet le soutien par la culture à la résistance du peuple palestinien à l’occupation et la colonisation israéliennes.

Le nom d’AL ROWWAD ( les pionniers) est celui du centre culturel et social situé dans le camp de réfugiés d’AIDA, proche de Bethléem et qui a été notre premier partenaire en Palestine. Ce centre, symbole du refus de l’assistanat, offre aux habitants du camp et des alentours des formations artistiques et techniques, une animation en particulier pour les jeunes et les femmes et participe au développement économique local.

Si le Centre culturel AL ROWWAD est à l’origine de la création de l’association, nos statuts nous autorisent à intervenir en favorisant l’accès des enfants et des adultes à toute forme d’expression culturelle et en favorisant les échanges entres artistes français et palestiniens.

Les points forts de notre action sont  :
- la VALORISATION DE LA CULTURE VIVANTE PALESTINIENNE
- l’ ORGANISATION DE RENCONTRES ENTRE ARTISTES
- la RECONNAISSANCE DU TRAVAIL PROFESSIONNEL et le soutien à des FORMATIONS PROFESSIONNELLES
- la DIFFUSION DE SUPPORTS MÉDIATIQUES .

Pour 2014, la demande d’un appui à l’autonomie économique du peuple palestinien est prioritaire. Sur place nous appuierons donc les projets comme l’atelier de construction de jeux traditionnels palestiniens, la formation à la coupe la couture et au contrôle de qualité pour la ligne de vêtements PALEXTILE.

En France, notre boutique associative au local prêté et tenue par des bénévoles offre une vitrine aux produits palestiniens : l’enjeu n’est évidemment pas commercial mais d’ouvrir à un public plus large et sensibilisé l’accès à ces produits : rappelons que les multiples obstacles mis à leur fabrication ( embargo, taxes douanières, rétention de fournitures, destruction de matériel etc..) , les taxes limitent considérablement les possibilités de leur diffusion.

Nous sommes :
- des bénévoles d’âge et d’horizons multiples réunis par ce choix du domaine culturel pour accompagner la résistance du peuple palestinien afin de proposer une autre image de la Palestine et d’autres modes d’action.
- un réseau sans exclusive. Ce réseau ouvert à d’autres centres culturels palestiniens a permis des échanges entre troupes françaises et palestiniennes et l’organisation de tournées théâtrales .
- des partenaires soucieux de reconnaître la place et les choix de chacun concernant son évolution professionnelle ou personnelle.
- des passeurs de la présence culturelle de la Palestine . Les AMIS DES ARTS ET DE LA CULTURE DE PALESTINE met l’accent sur le respect mutuel passant par la qualité des produits artisanaux et des spectacles proposés à un public non militant.

Nous ne sommes pas :
- un lieu d’informations éclectiques ; des analystes politiques ; un groupe d’activistes ; une maison de production de spectacles ; une ONG d’assistance humanitaire.

Présentation

L’association Les AMIS DES ARTS ET DE LA CULTURE DE PALESTINE est une association loi 1901 à but non lucratif fondée en 2002 par Jean Claude Ponsin .

Elle a pour objet le soutien par la culture à la résistance du peuple palestinien à l’occupation et la colonisation israéliennes.

Communication

Vous trouverez dans cet espace toute notre communication

Nous aider et Participer
Documents
Nous contacter
FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Christophe Oberlin : « L’avenir est à la judiciarisation de la question palestinienne »

    La nouvelle est tombée le 20 décembre 2019. La Procureure auprès de la CPI, Fatou Bensouda annonçait « qu’au terme d’un examen préliminaire approfondi, mené en toute indépendance et objectivité, de l’ensemble des renseignements fiables qui sont en la possession de son Bureau, ce dernier est parvenu à la conclusion que tous les critères définis dans le Statut de Rome pour l’ouverture d’une enquête étaient remplis ».
    L’enjeu de cette enquête ? « Les crimes présumés commis sur le territoire palestinien occupé, (...)

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)

  • Appel au boycott des produits israéliens : quand le ministère français de la Justice refuse de distinguer entre des produits et des hommes

    Peut-on encore espérer des autorités françaises une attitude rationnelle au sujet des appels au boycott des produits israéliens ? On peut légitimement se poser la question à la lecture d’une récente dépêche du ministère de la justice.
    Dans son arrêt Baldassi du 11 juin 2020 condamnant la France [1], la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’appel au boycott des produits israéliens ne peut pas en soi constituer une infraction pénale : il est en effet couvert par la liberté d’expression (...)