Amis des arts et de la culture de Palestine

Qui sommes-nous

L’association Les AMIS DES ARTS ET DE LA CULTURE DE PALESTINE est une association loi 1901 à but non lucratif fondée en 2002 par Jean Claude Ponsin .

Elle a pour objet le soutien par la culture à la résistance du peuple palestinien à l’occupation et la colonisation israéliennes.

Le nom d’AL ROWWAD ( les pionniers) est celui du centre culturel et social situé dans le camp de réfugiés d’AIDA, proche de Bethléem et qui a été notre premier partenaire en Palestine. Ce centre, symbole du refus de l’assistanat, offre aux habitants du camp et des alentours des formations artistiques et techniques, une animation en particulier pour les jeunes et les femmes et participe au développement économique local.

Si le Centre culturel AL ROWWAD est à l’origine de la création de l’association, nos statuts nous autorisent à intervenir en favorisant l’accès des enfants et des adultes à toute forme d’expression culturelle et en favorisant les échanges entres artistes français et palestiniens.

Les points forts de notre action sont  :
- la VALORISATION DE LA CULTURE VIVANTE PALESTINIENNE
- l’ ORGANISATION DE RENCONTRES ENTRE ARTISTES
- la RECONNAISSANCE DU TRAVAIL PROFESSIONNEL et le soutien à des FORMATIONS PROFESSIONNELLES
- la DIFFUSION DE SUPPORTS MÉDIATIQUES .

Pour 2014, la demande d’un appui à l’autonomie économique du peuple palestinien est prioritaire. Sur place nous appuierons donc les projets comme l’atelier de construction de jeux traditionnels palestiniens, la formation à la coupe la couture et au contrôle de qualité pour la ligne de vêtements PALEXTILE.

En France, notre boutique associative au local prêté et tenue par des bénévoles offre une vitrine aux produits palestiniens : l’enjeu n’est évidemment pas commercial mais d’ouvrir à un public plus large et sensibilisé l’accès à ces produits : rappelons que les multiples obstacles mis à leur fabrication ( embargo, taxes douanières, rétention de fournitures, destruction de matériel etc..) , les taxes limitent considérablement les possibilités de leur diffusion.

Nous sommes :
- des bénévoles d’âge et d’horizons multiples réunis par ce choix du domaine culturel pour accompagner la résistance du peuple palestinien afin de proposer une autre image de la Palestine et d’autres modes d’action.
- un réseau sans exclusive. Ce réseau ouvert à d’autres centres culturels palestiniens a permis des échanges entre troupes françaises et palestiniennes et l’organisation de tournées théâtrales .
- des partenaires soucieux de reconnaître la place et les choix de chacun concernant son évolution professionnelle ou personnelle.
- des passeurs de la présence culturelle de la Palestine . Les AMIS DES ARTS ET DE LA CULTURE DE PALESTINE met l’accent sur le respect mutuel passant par la qualité des produits artisanaux et des spectacles proposés à un public non militant.

Nous ne sommes pas :
- un lieu d’informations éclectiques ; des analystes politiques ; un groupe d’activistes ; une maison de production de spectacles ; une ONG d’assistance humanitaire.

Présentation

L’association Les AMIS DES ARTS ET DE LA CULTURE DE PALESTINE est une association loi 1901 à but non lucratif fondée en 2002 par Jean Claude Ponsin .

Elle a pour objet le soutien par la culture à la résistance du peuple palestinien à l’occupation et la colonisation israéliennes.

Communication

Vous trouverez dans cet espace toute notre communication

Nous aider et Participer
Documents
Nous contacter
FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • FESTIVAL DE CANNES : LETTRE D’ARTISTES PALESTINIENS CONCERNANT LEUR REFUS DE PARTICIPER AU FESTIVAL

    Nous, l’équipe de tournage du film ‘Let It Be Morning’ souhaitons faire le communiqué suivant concernant notre décision de ne pas participer au festival de Cannes :
    Nous soutenons notre ami et camarade Eran Kolirin et nous sommes fiers d’avoir participé au projet de film inspiré du roman éponyme de Sayed Kashua ‘Let It Be Morning’. Nous sommes heureux que le film ait été sélectionné à Cannes.
    Ce film est le fruit d’une production collective qui décrit “l’état de siège” que nous vivons comme l’a écrit le (...)

  • La NAKBA continue

    Ayaled Shaked demande l’expulsion de Salah Hamouri
    Le 30 juin 2021, la ministre de l’Intérieur israélienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir signé la révocation du titre de résidence à Jérusalem de Salah Hamouri.
    Cette décision de l’actuelle ministre de l’Intérieur israélienne met à exécution ce que son prédécesseur avait déjà réclamé en septembre 2020. Cette mesure entraînerait une expulsion définitive et l’impossibilité pour Salah de vivre à Jérusalem mais également en Palestine, c’est à dire l’exil (...)

  • Arrêtez de comparer Israël à l’Afrique du Sud de l’apartheid ; c’est pire Par Thembisa Fakude

    Il est courant de nos jours de comparer le racisme institutionnel d’Israël et son occupation de la Palestine à l’apartheid sud-africain. Jusqu’à un certain point, c’est une comparaison raisonnable. Jusqu’à un certain point. Malgré toutes ses horreurs et sa brutalité, le régime d’apartheid en Afrique du Sud n’a jamais utilisé d’avions de chasse et d’artillerie pour bombarder les personnes opprimées vivant dans les townships. Israël l’a fait, et continue de le faire. C’est maintenant devenu presque une (...)