Amis des arts et de la culture de Palestine

La lettre de Janvier 2022

Cher(e)s Ami(e)s et sympathisant(e)s,
Les Amis des Arts et de la Culture de Palestine vous présente ses meilleurs vœux de résistances pour 2022,

Une petite avancée dans le BDS, En 2021, des medias Mainstream (France Inter, Le Monde, BFM TV, ...) parlent officiellement d’apartheid à propos de la politique israélienne.

Durant cette année écoulée, grâce à vous et votre participation, l’association n’est pas restée inactive malgré les confinements et autres difficultés.

-  Nous avons pu financer une partie des camps d’été d’Al Rowwad Aïda de juin et aout

-  Nous avons participé financièrement au projet Kalam al Qalam

-  Avec notre nouveau partenaire à Naplouse nous avons fait un premier versement de financement du projet HOPE début décembre dernier

-  Une confirmation de notre engagement au projet Kids for Kids initié par le YES THEATRE en bouclant le budget par un dernier versement en décembre.

-  Et toujours un fidèle soutien à GAZA STORIES en diffusant leurs films sur notre site.

-  Un soutien et participation au crowfonding et financièrement à la sortie du livre de Jonathan Daitch « VOIX DU THEATRE DE PALESTINE » actuellement en vente dans notre boutique.

-  Participation à la tournée en France du film « GAZA BALLE AU PIED »

-  Sans oublier notre soutien au FCP

-  Dans le cadre de notre communication, nous avons créé la page instagram de l’association afin de partager nos actualités et présenter les produits de la boutique.
Arts et Culture de Palestine (@arts_et_culture_palestine) • Photos et vidéos Instagram
N’hésitez pas vous abonner à cette page et à la partager sur vos réseaux.

-  Et pour 2022 : Le 10 mars prochain, la pièce « TAHA » de l’auteur palestinien Amer Hlehel, adaptée en français par l’artiste sylvain Machac , sera présentée au centre Culturel Algérien à paris.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Kafr Kassem, 1956. Derrière le massacre, un plan d’expulsion des Palestiniens d’Israël

    Des archives longtemps censurées confortent ceux qui lient le sort des quelque cinquante victimes arabes israéliennes du massacre de Kafr Kassem en 1956 en Israël à un plan officiel secret annulé trop tard. Le plan voulait forcer par la violence les Palestiniens israéliens de la région dite du « triangle » à fuir vers la Jordanie.
    Ce 29 juillet 2022, la justice militaire israélienne a pris une décision qui a surpris maints observateurs en Israël : elle a levé la censure sur une partie des (...)

  • Monsieur le chancelier allemand Olaf Scholz : voici ce qui est vraiment dégoûtant

    L’Europe et les États Unis croient apparemment aux calomnies antisémites selon lesquelles Israël, organisation moderne entièrement juive, serait une pieuvre aux multiples bras omnipotente qui ne devrait pas être mise en colère.
    Au-delà du droit international et sans frontières : c’est l’espace infini d’Israël où il conduit sa guerre prolongée contre le peuple palestinien.
    « Notre » holocauste a duré 12 ans et le sionisme en a toujours bénéficié depuis. Le non-holocauste des Palestiniens a déjà duré 75 ans. (...)

  • 53 organisations de la société civile solidaires des organisations palestiniennes désignées par Israël comme « associations terroristes »

    Défendre les droits de l’homme, ce n’est pas du terrorisme. Israël persiste dans sa déclaration d’éminentes organisations de la société civile palestinienne comme associations terroristes. Récemment, l’armée a mis ses mots en action en pillant leurs bureaux et en les fermant.
    Ces déclarations sont sans fondement. En fait, l’Administration des États-Unis, l’Union Européenne et autres alliés d’Israël ont trouvé que ces allégations n’étaient pas convaincantes. Après avoir minutieusement examiné le matériel (...)