Amis des arts et de la culture de Palestine

Nouvelles du projet Kalam Al Qalam

Nouvelles du projet Kalam Al Qalam ( le crayon qui parle) de l’association partenaire e-hikaye que les AACP ont soutenu financièrement en mai 2021

Ateliers d’écriture et de dessins pour enfants à Hebron et Bethlehem ( camp d’aida)

Message de Marie Laure Mangin, présidente de l association e-hikaye :

Chers amis qui nous avez soutenus cette année,

Face à une suite d’obstacles avec lesquels nous avons jonglé tout en espérant un dénouement de la situation, nous sommes restés silencieux. L’impasse semble dépassée.

Le projet Kalam al qalam menacé par la pandémie (fermeture des écoles et des frontières) puis les tensions politiques (impossibilité de circuler en Cisjordanie) n’a pas pour autant interrompu sa préparation des ateliers d’été.

Sur place, Fatmé (formatrice de professeurs de français en Cisjordanie du Sud) a coordonné la préparation du concours avec Manal (Centre culturel Alrowwad au camp d’Aïda, Bethléem) et Khouloud (Centre culturel AECHF, Vieille ville d’Hébron). Les ateliers d’écritures et de dessin se construisent à travers les échanges franco-palestiniens par visios...

Cependant, l’impossibilité d’aller en Palestine en août prochain se confirme (la frontière n’est ouverte qu’aux nationaux et à leurs familles). Nous avons alors décidé de reporter les ateliers en janvier 2022, période de vacances scolaires.
Dans les circonstances actuelles, c’est un avantage : nous avons le temps de renouer contact avec les enfants (l’école reprend le 15 août) et de suivre leurs réalisations (textes, dessins) afin de sélectionner les plus talentueux et les plus motivés pour les ateliers de janvier 2022.

A ceci, s’ajoute deux bonnes nouvelles :
Nous avons obtenu une subvention de la ville de Paris "séduite" par l’originalité du projet.et son lieu et l’Association des Amis des Arts et de la Culture de Palestine nous a apporté un soutien financier inespéré.

Tout est donc en place pour la réalisation de Kalam al qalam qui n’est que repoussée.

Nous reprendrons le fil des informations après la pause estivale,
En vous remerciant pour votre fidélité et vos dons si précieux dans l’incertitude ambiante.

Nous vous souhaitons un très bel été en extérieur,
Au nom de Mariana, Florence, Yassine, Fatmé,



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • USA : LA DÉPUTÉE RACHIDA TLAIB INTRODUIT UNE RÉSOLUTION AU CONGRÈS POUR LA RECONNAISSANCE DE LA NAKBA

    Rachida Tlaib, parlementaire palestino-américaine, a présenté mardi une résolution reconnaissant la Nakba (catastrophe), où 400 villes et villages palestiniens ont été détruits, plus de 700 000 Palestiniens ont été déracinés de leurs maisons et sont devenus des réfugiés.
    USA : La députée Rachida Tlaib introduit une résolution au congrès pour la reconnaissance de la Nakba « Nous devons promouvoir les droits de l’homme et la justice. Le peuple palestinien depuis la Nakba de 1948 vit sous l’oppression et un (...)

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)