Amis des arts et de la culture de Palestine

Fin de tournée bretonne

Dol de Bretagne (27 et 28 juillet)
Après une nuit à Poitiers où nous accueille un groupe de bénévoles, nous voici au Mont Dol, chez Mauricette et Michel. Ici, pas d’association pour organiser l’hébergement et les repas à 30, mais des militants, généreux et solidaires. Nous nous produisons à Dol de Bretagne, devant la Mairie, à l’initiative de l’association FARANDOL et de la municipalité, entre deux numéros de joueurs de cornemuse.... suisses.
Retour au Mont Dol, pour des agapes bretonnes : si les enfants sont un peu hésitants sur les moules (celles au cidre réservées aux adultes non musulmans sont excellentes !), il dévastent le plat de maquereaux grillés, pêchés la veille par Michel et ses amis. Le lendemain, journée plage et baignade entre Cancale et Saint Malo, puis visite du Mont Saint Michel juste avant l’orage. Même les plus blasés sont émerveillés de l’architecture de l’abbaye. Découverte des galettes et des crêpes pour le repas du soir.

 

Vannes (29 et 30 juillet)
Après la Bretagne Nord, direction le sud, à Vannes, Saint Nolf exactement, où nous attend l’AFPS de Vannes pour une dernière représentation le 29 juillet.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • FESTIVAL DE CANNES : LETTRE D’ARTISTES PALESTINIENS CONCERNANT LEUR REFUS DE PARTICIPER AU FESTIVAL

    Nous, l’équipe de tournage du film ‘Let It Be Morning’ souhaitons faire le communiqué suivant concernant notre décision de ne pas participer au festival de Cannes :
    Nous soutenons notre ami et camarade Eran Kolirin et nous sommes fiers d’avoir participé au projet de film inspiré du roman éponyme de Sayed Kashua ‘Let It Be Morning’. Nous sommes heureux que le film ait été sélectionné à Cannes.
    Ce film est le fruit d’une production collective qui décrit “l’état de siège” que nous vivons comme l’a écrit le (...)

  • La NAKBA continue

    Ayaled Shaked demande l’expulsion de Salah Hamouri
    Le 30 juin 2021, la ministre de l’Intérieur israélienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir signé la révocation du titre de résidence à Jérusalem de Salah Hamouri.
    Cette décision de l’actuelle ministre de l’Intérieur israélienne met à exécution ce que son prédécesseur avait déjà réclamé en septembre 2020. Cette mesure entraînerait une expulsion définitive et l’impossibilité pour Salah de vivre à Jérusalem mais également en Palestine, c’est à dire l’exil (...)

  • Arrêtez de comparer Israël à l’Afrique du Sud de l’apartheid ; c’est pire Par Thembisa Fakude

    Il est courant de nos jours de comparer le racisme institutionnel d’Israël et son occupation de la Palestine à l’apartheid sud-africain. Jusqu’à un certain point, c’est une comparaison raisonnable. Jusqu’à un certain point. Malgré toutes ses horreurs et sa brutalité, le régime d’apartheid en Afrique du Sud n’a jamais utilisé d’avions de chasse et d’artillerie pour bombarder les personnes opprimées vivant dans les townships. Israël l’a fait, et continue de le faire. C’est maintenant devenu presque une (...)