Amis des arts et de la culture de Palestine

Aïda et le mur

    Au cours de l’été 2005, Israël a terminé la construction du mur de séparation autour de Bethlehem. Aïda se trouve juste au pieds du mur. L’accès au marché du travail de Jérusalem est ainsi impossible à beaucoup de résidents du camp d’Aïda.

    De plus, la proximité du tombeau de Rachel, lieu sacré pour les Israëliens, rend encore plus difficile la continuité territoriale.


    L’arrivée au camp de Aïda


    Un mur de 8 m de haut laisse beaucoup de place !


    Beaucoup plus qu’un mur de sécurité,
    un véritable enclos créant des réserves.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

    La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.
    Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.
    Le film a déjà (...)

  • La Chambre préliminaire de la CPI rend sa décision sur la demande du Procureur relative à la compétence territoriale concernant la Palestine

    Aujourd’hui, le 5 février 2021, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a décidé, à la majorité, que la compétence territoriale de la Cour dans la situation en Palestine, un État partie au Statut de Rome de la CPI, s’étend aux territoires occupés par Israël depuis 1967, à savoir Gaza et la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.
    Le 20 décembre 2019, le Procureur a annoncé la conclusion de l’examen préliminaire de la situation en Palestine. Le Procureur avait conclu que (...)

  • Covid-19 : les Palestiniens abandonnés à leur sort pendant qu’Israël vaccine à tour de bras

    Alors que les Israéliens enregistrent un nombre record de vaccinations, les territoires occupés font toujours des pieds et des mains pour obtenir un vaccin contre le coronavirus.
    Israël s’est vanté de surpasser les autres pays avec sa campagne de vaccination contre le virus Covid-19, plus de 12 % de sa population ayant reçu la première de deux injections depuis décembre.
    Pfizer se vend au plus offrant
    Le pays cherche à être le premier au monde à réussir à se libérer de la Covid-19, en faisant (...)