Amis des arts et de la culture de Palestine

Ramadan au temps du Covid19

Triste ramadan en Palestine en cette année 1441 de l’hégire…
D’habitude les musulmans reçoivent le mois de ramadan avec beaucoup de joie, c’est le 4e pilier de l’islam, un mois de solidarité avec les pauvres, de visites auprès des proches, de gaité et de tolérance. Mais cette année le mois de ramadan se déroule de façon exceptionnelle à cause de l’épidémie Covid-19.
Jusqu’à présent les autorités sanitaires de la Bande de Gaza ont réussi à contenir l’épidémie : aucun décès n’est à déplorer ; les quelques malades détectés positifs au coronavirus sont immédiatement isolés et mis en quarantaine. Elles ont aussi décidé de fermer tous les lieux de réunion : les mosquées et églises, les cafés et les restaurants. Les marchés sont aussi en principe soumis à des consignes de distanciation mais il est bien difficile de contrôler la foule qui s’y presse, qui essaye de rapporter de quoi faire un peu la fête pour la rupture du jeune qui, cette année, se passera uniquement en famille.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine

  • Comment les fouilles archéologiques d’Israël participent à la réécriture de l’histoire à Jérusalem

    Les tunnels sous Jérusalem visent à impulser un récit exclusivement juif sur la ville tout en mettant en danger la vie de Palestiniens, disent les critiques. Un marteau à la main, David Friedman, ambassadeur des États-Unis en Israël, a ouvert la voie lors de l’inauguration du tunnel dit « Chemin des Pèlerins » en juin 2019.
    Tout de suite au sud de l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa dans Jérusalem-Est occupée, le tunnel, d’environ 850 mètres de long et huit mètres de large, passe à trois ou quatre mètres (...)

  • archéologie : vol d’un baptistère chrétien datant du VIe siècle près de Bethléem

    Des images vidéo postées en ligne par le Département de la diplomatie et de la politique publiques de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) montrent les forces israéliennes escortant un gros camion à plateau depuis la ville de Tuqua, dans le district de Bethléem en Cisjordanie occupée.
    L’objet en question, un artefact rare et ancien qui remonte à l’époque byzantine, était utilisé comme fonts baptismaux. (la photo ci-jointe date de 1940) Il s’agit de l’une des trois reliques connues de ce (...)