Amis des arts et de la culture de Palestine

Les partenaires de la tournée 2006

La Société des Amis d’Al Rowwad tient ici à remercier tous ses partenaires sans qui cette tournée 2006 auraient été impossible :

Paris

- Compagnie de l’Epée de Bois

Sarcelles

- MJC Sarcelles

St Denis

- Compagnie Jolie Môme

Soisson

- ADFRAM Picardie

Reims

- Municipalité de Reims

Belgique

- Association Belgo-Palestinienne

- Municipalité de Liège

Gennevilliers :

- L’AFPS de Gennevilliers,
- Jacques BOURGOIN, maire de Gennevilliers,
- la Maison du Développement Culturel.

Juvisy

- Municipalité de Juvisy

Chartres :

- Association de Solidarité avec les camps de Bethléem,
- le Conseil Régional, en la personne de Monsieur Michel Sapin,
- le Conseil Général, en la personne de Monsieur Al béric de Montgolfier,
- les mairies de Lèves et de Mainvillers.

Le Mans

- Association France Palestine Solidarité 72.

Poitiers

- Comité poitevin France Palestine.

Cenon

- Comité Action Palestine,
- Municipalité de Cenon.

Brive-la-Gaillarde

- Association les Amis de Jayyous.

Clermond-Ferrand

- Association France Palestine Solidarité.

St Amant Roche Sevine

- Mairie de St Aman Roche Sevine.

Vaulx en Velin
- Centre social Georges Lévy,
- Service culturel municipal de la Mairie de Vaulx en Velin.

Givors :
- Monsieur le maire et conseiller général de Givors Martial Passi,
- Echange et Partage,
- Association Solid-Amitié,
- Toute l’équipe du Théâtre de Givors,
- les commerçants et les familles du canton de Givors.

St Jean de Toulas

- Monsieur le maire Gabriel Villard de St-Jean-de-Touslas.

Montélimar :

- le Conseil Général de l’Ardèche,
- la CCAS EDF GDF,
- le Maire de Cruas, Mr COTTA.

Aubagne

- MJC d’Aubagne

Briançon

- Association « LA BONNE ETOILE »
- Association Enfants des rues, enfants de l’art

Nice

- Compagnie Sîn

Marseille :

- Leda Atomica Musique,
- le théâtre Toursky,
- le théâtre Marie-Jeanne,
- le théâtre de la mer,
- la mairie des 12ème et 13ème arr.,
- APECP Espace Culturel Busserine et la Maison des Familles.

Avignon

- l’Institut Départemental de l’Ecole Moderne,
- le Conseil Régional PACA,
- Le Conseil Général de Vaucluse,
- le cinéma UTOPIA,
- la mairie d’Avignon (centre culturel de la Barbière,
- le théâtre de l’entrepôt,
- Radio bleu vaucluse.

Les Corbières

- Association pour le Développement des Hautes Corbières.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)

  • Pourquoi j’ai intenté un procès à l’UE pour son commerce avec les colonies de peuplement

    Je fais partie d’un groupe de sept personnes qui ont intenté un procès à l’exécutif de l’Union européenne pour son commerce avec des colonies de peuplement dans des territoires sous occupation militaire.
    Il peut sembler étrange que nous ayons agi ainsi au même moment où le plus haut tribunal de l’UE statuait que tous les produits en provenance des colonies d’Israël en Cisjordanie et sur le plateau du Golan devaient être étiquetés avec précision.
    Toutefois, il faut souligner qu’en dépit de ce verdict, (...)

  • « Soumaya présente le point de vue des victimes de l’état d’urgence »

    Premier film à revenir sur les dégâts humains de l’état d’urgence instauré au lendemain des attentats de novembre 2015 à Paris, Soumaya n’a pas encore trouvé de distributeur.
    Soumaya est cadre dans une entreprise responsable de la sécurité de l’aéroport Charles de Gaulle. Musulmane, mère d’une petite fille, elle voit du jour au lendemain sa vie bouleversée lorsqu’elle est licenciée après avoir subi une perquisition administrative.
    Sur la base d’une dénonciation anonyme sans doute due à un collègue envieux, (...)