Amis des arts et de la culture de Palestine

L’oeil de Mourad

Passer de la maçonnerie qu’il a pratiquée avec son père à Beit Jala à un travail de cinéaste n’est pas commun. C’est pourtant le parcours singulier de ce jeune garçon dynamique de 22 ans qui couvre la tournée avec sa caméra.

Il habite avec sa famille à Doha et suit depuis 2 années des études de cameraman pour, un jour peut-être, travailler pour Aljazira, me dit-il en souriant. Il a réalisé lui même le montage de ses 4 premiers courts-métrages : l’un sur la Nakbah, son grand père lui ayant fait promettre avant de mourir de ne pas oublier leur village d’origine de Beit Natif, situé près de el Khalil (Hébron) ; un autre sur les checks-points, un autre sur le folklore et les traditions et un dernier sur les prisonniers, son oncle ayant été condamné à perpétuité suite à un attentat contre un général israélien. Seule sa mère peut lui rendre visite et il hésite sur le nom des prisons où celui-ci est enfermé.

Il me confie s’intéresser à beaucoup de choses, entre autre au football. Il apprécie bien sûr son séjour mais regrette de ne pas pouvoir assister au mariage de sa soeur dans 2 semaines.

Il conclue en me disant ne pas comprendre les conflits entre les 3 religions, qu’il soit entendu !!

Que son oeil continue à nous accompagner et à fixer pour l’avenir les images heureuses de notre tournée.

Par Elias,
Membre de l’UJFP



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Un film en français sur la récolte des olives à Gaza

    Un film documentaire en français sur la récolte des olives dans la bande de Gaza inspiré par le poème de Ziad Medoukh.
    " Les Oliviers poussent encore à Gaza ".le réalisateur Soud Mehna, le photographe Mohamed Madhoun, la diplômés de français Rwan Shawa et les jeunes francophones de Gaza la vie ont participé à sortie de ce film magnifique.
    Bon film de Gaza la vie | Novembre 2021

  • Des employés d’Amazon et de Google réclament la rupture de leurs contrats avec l’armée israélienne

    Les deux firmes sont exhortées par près de 400 employés à renoncer à un contrat d’1,2 milliard de dollars qui prévoit la fourniture de services à l’armée et au gouvernement d’Israël
    Les appels lancés chez Amazon et Google sont toutefois restés sans réponse, alors que les deux firmes ont signé le contrat du projet Nimbus avec Israël le 24 mai Un groupe de 400 employés des géants technologiques Amazon et Google a publié mardi une lettre ouverte demandant à leurs employeurs de se retirer d’un contrat d’1,2 (...)

  • Les évadés palestiniens sont des combattants de la liberté

    Les six prisonniers palestiniens évadés sont les combattants de la liberté les plus audacieux qu’on puisse imaginer. Les Israéliens qui ont du mal à l’admettre feraient bien de se rappeler de nombreux films et séries télévisées qu’ils ont vus : S’évader de prison est la parfaite "fin heureuse". L’Acre Prison Break de 1947 - dans lequel des membres de l’Irgun, la milice clandestine pré-étatique dirigée par Menachem Begin, ont fait irruption dans la prison de la ville pour libérer les membres de la milice (...)