Amis des arts et de la culture de Palestine

Soutenir « Yallah Gaza », après « Le Char et l’olivier », Le nouveau film de Roland Nurier.

Présentation du projet

"Yallah Gaza" Un nouveau film documentaire pour démystifier les préjugés.

La bande de Gaza est un territoire palestinien de 360 km² où s’entassent 2 millions d’êtres humains. La population est régulièrement bombardée, maintenue dans une terreur permanente et sous blocus terrestre, maritime et aérien israélien. Comme si on leur refusait toute humanité, Gaza se sent abandonné du monde mais... n’abandonne pas. Ce film "Yallah Gaza" témoignera de « cette rage de vivre » par une plongée dans la société gazaouie et tentera de comprendre comment on en est arrivé là. Nous parlerons aussi de géopolitique, de sionisme, de politique interne palestinienne, de Droit International, et des motifs d’espoir gazaouis pour paraphraser le grand poète palestinien Mahmoud Darwich : « Nous souffrons d’un mal incurable qu’on appelle l’espoir ".

L’Equipe

- En Europe Roland Nurier travaille avec un Chef Opérateur : Jérémie Baré, un cadreur et lumière Olivier Epp et parfois avec un ingénieur du son.

- A Gaza la Direction de tournage est confiée à Iyad Alasttal [1] entouré d’une équipe de 3 techniciens.(photo)

L’association des AACP soutient ce projet, car Roland Nurier est un cinéaste que nous connaissons bien, son premier film "Le char et l’olivier" (que l’association avait soutenu) s’est révélé d’une grande qualité a remporté un grand succès.

Pour appréhender la teneur du projet un premiers liens de visionnage (montage des premiers rushs) :

Un vers un teaser court (2 mn / disponible sur helloasso) : https://vimeo.com/548119752

lien vers HelloAsso pour votre contribution au projet

[1] Iyad Alasttal, un cinéaste gazaoui qui a étudié le cinéma en France

Suivre l’évolution du projet surfacebook https://www.facebook.com/Yallah-Gaza-Nouveau-film-documentaire-en-pr%C3%A9paration-100709158666333



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)