Amis des arts et de la culture de Palestine

Projet Hope ou en sommes nous ?

Il y a maintenant deux chorales d’enfants, les élèves ont entre 6 et 14 ans, chaque chorale se compose de 40 enfants et s’entraîne deux fois par semaine, la première au camp Old Askar et la seconde au camp New Askar.

En plus de la chorale, les élèves sont initiés aux instruments et certains d’entre eux ont commencé des cours de musique principalement sur Oud et violon oriental.

Étudiants en musique par instrument en ce moment :

Étudiant de moins de 14 ans :
Oud : 14 élèves.
Violon oriental : 18 élèves.
Piano : 7 élèves
Le qanoun : 1 élève.
La guitare : 1 élève.
Buzuq : 4 élèves.
Percussions : 3 élèves.

Étudiant de plus de 14 ans :
Oud : 12 élèves.
Violon oriental : 2 élèves.
Buzuq : 1 élève.
Qanoun : 1 élève.
Guitare : 2 élèves.
Percussions : 3 élèves.
Piano : 4 élèves.

Des difficultés

Le plus difficile était de garder les enfants impliqués et de les encourager à continuer et pour surmonter cette difficulté, nous avons demandé aux familles d’assister aux cours de musique avec leurs enfants afin qu’ils puissent voir les progrès et encourager les enfants à continuer, comme l’un des difficultés que nous avons rencontrées étaient que les enfants peuvent perdre tout intérêt après quelques leçons ou trouver cela trop difficile pour continuer. Plus il y avait de familles impliquées, plus les élèves étaient concentrés et montraient de meilleurs progrès.
Une deuxième difficulté est l’augmentation des opérations de l’armée israélienne dans la région de Naplouse qui nous a obligés à annuler certains cours afin de ne pas mettre nos élèves et nos professeurs en danger.

Encourager les étudiants

Afin d’encourager les étudiants, nous avons utilisé différentes méthodes qui, selon nous, pourraient leur donner l’impulsion nécessaire.
Le premier consistait à organiser des spectacles pour les deux chœurs dans les camps en présence des familles et d’autres invités.
La seconde consistait à organiser de petits concerts pour nos élèves avancés en présence des familles et d’autres invités.

Le troisième et le plus important

Une tournée musicale en France
Nous organisons une tournée musicale en France pour deux de nos professeurs avec les deux étudiants les plus avancés entre le 15 et le 25 novembre, en ce moment nous sommes en train de demander les visas.
La tournée inclura les villes de Lille, Paris et Lyon, et comprendra des concerts et des rencontres avec des musiciens locaux et des partenaires culturels.
Nous espérons que cette tournée aidera à donner à notre programme de musique la visibilité nécessaire et en même temps encouragera nos étudiants moins avancés à travailler plus fort afin qu’ils puissent voyager avec leur musique et se produire dans d’autres pays.

Aidez nous à pérenniser ce projet en faisant un don par chèque à l’association au 24 rue Custine 75018 Paris
Ou en ligne  : utiliser la plateforme de don HelloAsso (CLIQUEZ ICI)pour faire un paiement en ligne 100% sécurisé.

Un reçu fiscal vous sera adressé vous donnant droit à une réduction de 60% de votre don



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’attaque d’Israël contre le Freedom Theatre dans le camp de Jénine fait partie d’un génocide culturel

    La destruction du théâtre et l’arrestation de son personnel s’inscrivent dans une tentative générale visant à briser les Palestiniens de Cisjordanie occupée sur le plan psychologique et émotionnel
    Lorsque Mustafa Shetha, père de quatre enfants et directeur général du Freedom Theatre, a été enlevé de chez lui le mercredi 13 décembre, qu’on lui a bandé les yeux et qu’il a été incarcéré, battu et privé de nourriture et d’eau, ce n’était pas le fruit du hasard.
    Les soldats israéliens, qui avaient la moitié de son (...)

  • Détruire l’héritage culturel de Gaza est un crime contre l’humanité

    Au moment où j’écris, le décompte des morts dans le conflit actuel s’élève à plus de 18 000. Nous avons vu des images de morts et de blessés, de gens qui extraient des victimes de décombres. Il y a eu dans le monde beaucoup de protestations au sujet du bombardement par Israël d’hôpitaux, d’écoles et de camps de réfugiés.
    Mais un des aspects des bombardements d’Israël dont on a le moins parlé est la destruction du patrimoine culturel : documents, monuments, objets d’art.
    Le 19 octobre, des frappes aériennes (...)

  • Taysir Batniji : « Parlez, diffusez la vérité, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour sauver Gaza, ou ce qu’il en reste. »

    J’ai hésité à publier ce post. Je ne voulais pas annoncer autant de drames en si peu de jours ; même dans mes pires cauchemars, jamais je n’aurais imaginé que j’aurais à faire une chose pareille. Ce qui s’est passé, et continue à se passer, est atroce. Personne ne peut supporter un tel choc. Mais le monde doit voir les crimes de l’occupant, qui, non content d’avoir exterminé ma sœur avec toute sa famille, a bombardé il y a quelques jours notre maison familiale à Shija’iya. La maison où je suis né et où (...)