Amis des arts et de la culture de Palestine

Novembre Numérique à Gaza

Il y a quelques semaines, l’Institut français de Gaza a décidé d’organiser un "hackathon" de la langue française. Ce terme, "hackathon" est un mot-valise constitué de "hack" et "marathon". C’est à l’origine un rassemblement de développeurs en informatique, généralement organisés en équipes. L’objectif est de tester une idée et de produire un prototype d’application en quelques heures. La référence au "marathon" fait allusion au travail, intense et sans interruption, des développeurs qui peut durer quelques jours, souvent un week-end.
Le "Hackathon de la langue française" est l’une des activités du Novembre numérique organisé pour la 1ère fois par l’Institut français de Gaza. Son objectif est de coder des solutions aux problématiques d’apprentissage du français chez les enseignants et les étudiants, et ici dans le cas particulier des pays arabes.
L’Institut a identifié 8 problèmes spécifiques d’apprentissage soumises à 8 groupes (étudiants, un ou deux francophones et un technicien) qui doivent proposer des solutions pour faciliter l’enseignement du français, à le rendre plus amusant et plus souple pour les enseignants et les étudiants. Le rôle du technicien est d’aider le groupe à coder les solutions
Comme dans un hackathon chaque groupe à 48 heures pour trouver des solutions performantes. Mais ici les projets présentés seront jugés par un jury local et compétent qui va sélectionner la meilleure proposition.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)

  • Un message de Salah Hamouri « Rester, c’est déjà résister »

    Chers amies et Chers amis,
    Je veux juste faire un point avec vous sur là où nous en sommes de la volonté israélienne qui concentre ses coups contre moi mais aussi contre tous mes camarades palestiniens de Jérusalem-Est où je réside.
    Comme vous le savez, les Palestiniens qui résident à JérusalemEst ont un statut très précaire et particulier ; ils ne sont ni Israéliens ni Palestiniens. Ils sont des « résidents » de Jérusalem. Ils ont, à ce titre, une carte « de résident » délivrée par l’occupant. Pour être (...)