Amis des arts et de la culture de Palestine

Notre espace de vente

L’association a ouvert depuis avril 2009 un espace vente à Paris. Cet espace présente tous les produits diffusés par notre association :


- Textile : tous les vêtements de la gamme PALEXTILE, Soit-Disant, etc..
- Artisanat : sacs brodés, bourses, cousins, petits accessoires... - Produits traditionnels : Huile d’Olive, savon de Naplouse, Zatar, Infusion, etc...
- Multimédia : les DVD des spectacles des tournées en France, livre photo et DVD des productions du programme Images For Life...
- Documentation : des petits livrets sur l’histoire, des chroniques, des livres...


Horaires : deux journées d’ouverture, assurées par nos bénévoles :
- mercredi de 14h00 à 18h00
- samedi de 11h00 à 19h00
Emplacement :
24, rue Custine
75018 PARIS
M° Chateau Rouge (Ligne 4) - Bus n°80, 85, 31 et 56
Tél. : 07 81 76 92 35

Le fonctionnement de cet espace est possible grâce à l’engagement des bénévoles de l’association :
- les permanences sont assurées par les bénévoles
- le local a été mis gracieusement à disposition de l’association.


Ce projet n’engendre donc quasiment aucun frais supplémentaire pour l’association, et le fonctionnement ne repose pas sur les dons des particuliers à notre association.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • la Cour Pénale Internationale envisage, enfin, l’ouverture d’une enquête

    Après des années d’atermoiements, la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a annoncé vendredi qu’elle avait finalement assez d’éléments de preuves pour ouvrir une enquête sur les crimes israéliens contre les Palestiniens de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et de la bande de Gaza.
    « J’ai la conviction que des crimes de guerre ont été ou sont en train d’être perpétrés en Cisjordanie, y inclus Jérusalem-Est, et la bande de Gaza », a déclaré Fatou Bensouda dans un communiqué diffusé à La Haye (...)

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)

  • Pourquoi j’ai intenté un procès à l’UE pour son commerce avec les colonies de peuplement

    Je fais partie d’un groupe de sept personnes qui ont intenté un procès à l’exécutif de l’Union européenne pour son commerce avec des colonies de peuplement dans des territoires sous occupation militaire.
    Il peut sembler étrange que nous ayons agi ainsi au même moment où le plus haut tribunal de l’UE statuait que tous les produits en provenance des colonies d’Israël en Cisjordanie et sur le plateau du Golan devaient être étiquetés avec précision.
    Toutefois, il faut souligner qu’en dépit de ce verdict, (...)