Amis des arts et de la culture de Palestine

La mise en œuvre de ce projet a commencé le 1er janvier 2022 par Project Hope.

Voila un bref rapport sur le projet Hope through music

Contexte de travail du projet Hope

Naplouse est une ville d’environ 200 000 habitants (y compris les quatre camps de réfugiés de la ville) située dans le nord de la Cisjordanie. C’est une ville avec une histoire riche, et sa contribution antérieure à la vie culturelle palestinienne au sens large est clairement perceptible et largement reconnue. Les accords avortés d’Oslo ont marqué un changement clair de ce statut - la création de l’Autorité palestinienne (AP) et les conséquences de la 2e Intifada (au cours de laquelle la ville a été soumise à un siège prolongé par l’armée israélienne) ont entraîné des bouleversements politiques, économiques et la marginalisation culturelle de Naplouse et de la région nord de la Cisjordanie.

L’espoir à travers le projet musical

Ce projet offre un havre de paix et une opportunité pour les enfants de suivre des cours de musique et de chant ainsi que d’apprendre un instrument de musique.

Nous avons commencé par fournir trois endroits où les enfants peuvent assister à des réunions pour obtenir des informations sur le projet, les trois endroits sont le centre Project Hope, le centre Dar Al Fonon, le camp Old Askar et le centre de développement social du camp New Askar, les trois centres sont également les lieux où se déroulent les cours.

Les cours ont débuté fin janvier, les enfants ont été répartis en groupes selon leurs souhaits par rapport à l’instrument de musique qu’ils ont choisi d’apprendre ou s’ils ont choisi des cours de chant.

Les écoles en Palestine se terminent à 12 h 30 et les cours ont donc lieu les dimanches et mardis après-midi au centre Project Hope et les lundis au centre de développement social du camp New Askar et les mercredis au centre Dar Al Fonon du camp Old Askar.

Pendant le mois sacré du Ramadan (2 avril au 2 mai), les cours sont arrêtés comme le demandent les familles des enfants car les enfants jeûnent pendant ce mois sacré et les cours l’après-midi en plus de l’école seraient épuisants pour eux, car en conséquence ces cours seront indemnisés après le ramadan.

En ce moment, nous avons 40 étudiants sur les 3 sites pour les instruments de musique et 20 pour les étudiants en chant et chorale, nous espérons avoir plus d’étudiants après le mois sacré du Ramadan car nous prévoyons 3 rencontres avec les enfants et les familles dans les trois endroits mentionnés ci-dessus pour inviter plus d’enfants à participer au projet.

A bientôt j’espère

Hakim

Comme vous le savez, les AACP financent en totalité ce projet

Aidez nous à pérenniser ce projet en faisant un don par chèque à l’association au 24 rue Custine 75018 Paris
Ou en ligne : utiliser la plateforme de don HelloAsso (CLIQUEZ ICI)pour faire un paiement en ligne 100% sécurisé.
Un reçu fiscal vous sera adressé vous donnant droit à une réduction de 60% de votre don



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de Salah Hamouri à Emmanuel Macron, depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer

    Depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer, Salah Hamouri, actuellement en détention administrative adresse une lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de la Fête nationale française.
    Monsieur le Président de la République,
    Je vous écris cette lettre à l’approche du 14 juillet, cette date qui a changé la face du monde en portant les valeurs d’humanité et de démocratie, et qui a donné à la République française sa devise : « liberté, égalité, fraternité ».
    Des normes et des valeurs humaines résultant (...)

  • Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison-mère afin de geler les ventes en Israël

    Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison mère Unilever, pour bloquer la vente de sa marque et de ses droits en Israël à une compagnie israélienne qui vend ses produits dans les colonies de Cisjordanie occupée.
    Le fabricant de glaces demande aussi à un tribunal fédéral de New York qu’il lance une injonction d’urgence pour arrêter le transfert de tout actif de Ben & Jerry’s à AQP, l’entreprise israélienne, et à son propriétaire, Avi Zinger.
    Cette initiative est un nouveau coup porté à ce (...)

  • General Mills va désinvestir de l’apartheid israélien.

    General Mills, la compagnie mère de Pillsbury, a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de pression de BDS contre sa production de produits Pillsbury dans la zone industrielle d’Atarot, une colonie israélienne illégale sur une terre palestinienne volée. Date d’origine : 01/06/2022, Traduit par : CG pour BDS France
    Hier, General Mills a annoncé que la compagnie a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de (...)