Amis des arts et de la culture de Palestine

La Bière Palestinienne TAYBEH est arrivée à Paris.

La TAYBEH ainsi que du vin sont maintenant importés de Palestine par le PHILISTIN et en vente dans notre boutique

Pourquoi boire de la TAYBEH ?

Devant les difficultés rencontrées par le brasseur palestinien, l’association Médecin du Tiers Monde (M3M) s’est engagée à mettre sur pied la distribution de la Bière TAYBEH afin de contrer les manœuvres mises en place par Israël pour tuer dans l’œuf toute initiative économique palestinienne.

La TAYBEH est brassée selon la recette originale sous licence par une brasserie située à Ichtegen (Belgique).

Boire une TAYBEH, un geste de solidarité !

Les bénéfices de la vente sont reversés au Health Work Committees (HWC) en Palestine occupée. C’est l’une des organisations de santé les plus importantes des territoires palestiniens occupés. Il milite pour des soins de santé de qualité accessible à tous.

HWC a un programme de santé au sein d’écoles palestiniennes et a mis sur pied un réseau de jeunes qui s’organisent et se mobilisent pour le droit à la santé via des activités éducatives et culturelles.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Gaza : le double langage du procureur de la CPI alors qu’un génocide est en cours

    Le 3 décembre 2023, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a achevé sa première mission en Israël et en Palestine. En Israël, il a rencontré des survivants et des familles de victimes des attaques du Hamas du 7 octobre ; à Ramallah, en Palestine, il a tenu des réunions avec des responsables palestiniens et des victimes de Gaza et de Cisjordanie. Depuis le début de son mandat en juin 2021, il est resté relativement discret quant à la situation en Palestine, hormis sa promesse de se rendre (...)

  • L’attaque d’Israël contre le Freedom Theatre dans le camp de Jénine fait partie d’un génocide culturel

    La destruction du théâtre et l’arrestation de son personnel s’inscrivent dans une tentative générale visant à briser les Palestiniens de Cisjordanie occupée sur le plan psychologique et émotionnel
    Lorsque Mustafa Shetha, père de quatre enfants et directeur général du Freedom Theatre, a été enlevé de chez lui le mercredi 13 décembre, qu’on lui a bandé les yeux et qu’il a été incarcéré, battu et privé de nourriture et d’eau, ce n’était pas le fruit du hasard.
    Les soldats israéliens, qui avaient la moitié de son (...)

  • Détruire l’héritage culturel de Gaza est un crime contre l’humanité

    Au moment où j’écris, le décompte des morts dans le conflit actuel s’élève à plus de 18 000. Nous avons vu des images de morts et de blessés, de gens qui extraient des victimes de décombres. Il y a eu dans le monde beaucoup de protestations au sujet du bombardement par Israël d’hôpitaux, d’écoles et de camps de réfugiés.
    Mais un des aspects des bombardements d’Israël dont on a le moins parlé est la destruction du patrimoine culturel : documents, monuments, objets d’art.
    Le 19 octobre, des frappes aériennes (...)