Amis des arts et de la culture de Palestine

"Gaza Stories" Hammam ALSAMARA

En ces temps de confinement Gaza Stories vous invite à vous promener dans le quartier de Al-Zeitoun, dans la vielle ville de Gaza pour découvrir le hammam Al-Samara.
Le bâtiment a une très longue histoire qui commence 40 ans après une dernière tentative des Francs pour reprendre Gaza, perdue plus tôt à Saladin. 40 ans de guerres incessantes pendant lesquelles Gaza changera de main plusieurs fois (y compris par les Mongols !) avant d’être finalement prise par les Mamelouks et de commencer une nouvelle ère de prospérité. C’est pendant cette période, en 685 de l’hégire (1286 du calendrier grégorien) que fut construit, en pierres de taille d’un très beau fini, le hammam Al-Samara.
Khalid Al-Wazeer, son propriétaire, nous fait découvrir son architecture raffinée, typique de cette période (à : https://www.youtube.com/watch?v=3S69l... ). C’est pour lui, comme pour tous les Palestiniens de Gaza un site archéologique précieux dont ils ont hérité et qu’il faut préserver.
Ce hammam est un lieu vivant, ouvert tous les jours, jusqu’à midi pour les hommes et l’après-midi pour les femmes. Il est fréquenté par un public varié, pauvres comme riches, analphabètes comme intellectuels.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine