Amis des arts et de la culture de Palestine

Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.

La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.

"Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document officiel de 44 pages.

La procureure y réaffirme sa position selon laquelle elle ne dispose pas de "base raisonnable" pour conclure à un niveau de "gravité suffisant pour être recevable devant le tribunal", et appelle à "clore" ce dossier.

La procureure avait décidé en 2014 de ne pas poursuivre Israël, puis confirmé sa décision en 2017 après que la CPI lui avait ordonné une première fois de réexaminer le dossier.

En 2010, la flottille affrétée par l’ONG turque IHH, considérée comme proche de l’actuel gouvernement islamo-conservateur au pouvoir à Ankara, avait été arraisonnée dans les eaux internationales par un commando israélien tandis qu’elle tentait de rallier Gaza, sous blocus israélien.

Neuf Turcs qui se trouvaient à bord du Mavi Marmara avaient été tués dans l’assaut. Un dixième était mort plus tard de ses blessures.

Cette flottille était composée de huit navires, avec à leur bord 70 passagers originaires d’une quarantaine de pays. Son objectif déclaré était d’apporter de l’aide à Gaza et d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les conséquences du blocus.

https://www.lorientlejour.com/article/1197111/flottille-vers-gaza-la-procureure-de-la-cpi-reitere-son-refus-de-poursuivre-israel.html



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • USA : LA DÉPUTÉE RACHIDA TLAIB INTRODUIT UNE RÉSOLUTION AU CONGRÈS POUR LA RECONNAISSANCE DE LA NAKBA

    Rachida Tlaib, parlementaire palestino-américaine, a présenté mardi une résolution reconnaissant la Nakba (catastrophe), où 400 villes et villages palestiniens ont été détruits, plus de 700 000 Palestiniens ont été déracinés de leurs maisons et sont devenus des réfugiés.
    USA : La députée Rachida Tlaib introduit une résolution au congrès pour la reconnaissance de la Nakba « Nous devons promouvoir les droits de l’homme et la justice. Le peuple palestinien depuis la Nakba de 1948 vit sous l’oppression et un (...)

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)