Amis des arts et de la culture de Palestine

FESTIVAL CINÉ-PALESTINE DU 29 MAI AU 7 JUIN 2015, Paris

La première édition du Festival Ciné-Palestine (FCP) est prévue du 29 mai au 7 juin 2015, à Paris et Aubervilliers.
Il s’agit du premier festival entièrement dédié au cinéma palestinien.
En proposant une programmation de qualité ce Festival entend promouvoir la richesse de l’œuvre cinématographique palestinienne et soutenir une nouvelle génération d’artistes qui fait preuve d’une créativité foisonnante.
Le Festival Ciné-Palestine est piloté par le comité d’organisation, émanation de l’association éponyme, en partenariat avec l’association de l’Autre Journal.

Le Festival Ciné-Palestine aura lieu dans un premier temps à Paris puis à Aubervilliers. Deux cinémas partenaires ont acceptés d’accueillir la première édition du festival :

Le cinéma Les 3 Luxembourg (Paris), un cinéma indépendant d’Art et d’Essai comportant trois salles, situé dans le 6ème arrondissement de Paris, dans le quartier de la Sorbonne, accueillera les deux premiers jours du Festival.

Le studio, Nous avons aussi passé un accord d’engagement avec le cinéma Le Studio (Aubervilliers, 93) également cinéma associatif classé Art et Essai, situé dans la banlieue proche du Nord de Paris, dans le département de la Seine Saint-Denis. Le cinéma Le Studio, soutenu par la Mairie d’Aubervilliers, coordonne à l’échelle du département le dispositif national « Ecole et cinéma ».

29 au 31 mai 2015 ; Les 3 Luxembourg
67 rue Monsieur Le Prince, 75006 Paris

6-7 juin 2015
Cinéma le studio
2 rue Édouard Poisson, 93300 Aubervilliers

Pour en savoir plus : http://festivalpalestine.paris/

Documents à télécharger

  Programme du festival


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pascal Boniface porte plainte contre la « Brigade juive »

    "Pascal Boniface est soulagé. Sa plainte contre la « Brigade juive » pour dégradations, initialement refusée, vient d’être acceptée" , annonce Nadir Dendoune dans le Courrier de l’Atlas
    « C’est le commissariat du 11è qui m’a appelé pour nous annoncer la bonne nouvelle », témoigne le géopolitologue français, spécialiste de la question israélo-palestinienne et qui est régulièrement la cible d’attaques émanant des mouvements pro-israéliens. « C’est une victoire pour la liberté d’expression et contre les violences (...)

  • Cour Pénale Internationale : face aux Palestiniens, Badinter défend Netanyahou

    La Procureure de la Cour Pénale Internationale, Fatou Bensouda, a annoncé le 20 décembre 2019 son intention d’ouvrir une enquête sur les éventuels crimes de guerre commis depuis juin 2014 en Israël-Palestine. Afin de délimiter son travail d’enquête, la procureure a demandé officiellement à la Cour de préciser que la juridiction de la Cour Pénale Internationale s’applique bien à la Palestine et que le territoire d’enquête comprend la Cisjordanie, Jérusalem Est et Gaza. Fatou Bensouda a également conseillé à (...)

  • Un texte d’Eléonore Bronstein, en soutien à Mohamad Bakri, réalisateur du film "Jénine Jénine" :

    "Modestement, je voudrais exprimer toute ma solidarité avec Mohammad Bakri convoqué aujourd’hui devant un tribunal israélien suite à une plainte d’un ancien soldat d’élite pour diffamation.
    Le tort de Mohammad ? (en plus d’être Palestinien, je veux dire) : avoir réalisé, il y a presque 20 ans, un film documentaire intitulé " Jénine Jénine" dans lequel il exposait des témoignages de survivant.e.s du massacre israélien du camp pendant la répression de la seconde Intifada.
    Il est, depuis, harcelé, empêché de (...)