Amis des arts et de la culture de Palestine

Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !

La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.

Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les pressions, les attaques et menaces du lobby israélien et la troupe vient d’obtenir un triomphe, jouant à guichet fermé, et rassemblant plus de 3500 spectateurs lors de ses 10 représentations au Skirball Center de New York, depuis le 12 octobre dernier.

Les critiques ont été excellentes, y compris celle du Financial times, au désespoir des officines israéliennes comme le Jewish News Service qui a qualifié la pièce de "terroriste".

Les acteurs, qui subissent eux-mêmes un siège en Palestine occupée, ont été interviewés sur de nombreuses chaînes américaines, et ont pu constater l’impact que peut avoir leur théâtre, en brisant l’ignorance entretenue sur la situation en Palestine.

"Le Freedom Theater a également ouvert la voie pour d’autres productions palestiniennes aux Etats-Unis, en suscitant autant d’intêret au sein du public américain et en valorisant la notion de résistance", a déclaré Carol Rocamora, auteure américaine de pièces de théâtre, de même que Aviva Stahl dans le "Village Voice".

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)

  • Appel au boycott des produits israéliens : quand le ministère français de la Justice refuse de distinguer entre des produits et des hommes

    Peut-on encore espérer des autorités françaises une attitude rationnelle au sujet des appels au boycott des produits israéliens ? On peut légitimement se poser la question à la lecture d’une récente dépêche du ministère de la justice.
    Dans son arrêt Baldassi du 11 juin 2020 condamnant la France [1], la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’appel au boycott des produits israéliens ne peut pas en soi constituer une infraction pénale : il est en effet couvert par la liberté d’expression (...)

  • Gare au faucon : Ce que nous réserve Joe Biden en matière de politique étrangère

    Le monde sera-t-il un endroit plus sûr si Joe Biden remplace Donald Trump à la Maison-Blanche ? Rien n’est moins sûr. Le futur nouveau président des États-Unis a commencé sa carrière politique en protestant contre la guerre au Vietnam. Mais par la suite, le sénateur démocrate devenu vice-président d’Obama a pris fait et cause pour toutes sortes de guerres directes et indirectes. Portrait d’un produit pur jus de l’impérialisme US qui ne présage rien de bon pour la paix dans le monde. (IGA)
    Des millions de (...)