Amis des arts et de la culture de Palestine

De jeunes Palestiniens sur la scène de la Mutualité ce dimanche.

L’Union Picardie

Ce dimanche 18 juin à 17 heures dans la salle de la Mutualité de Soissons, un concert et un spectacle théâtral seront donnés par l’ensemble de jeunes musiciens de Darna, de Naplouse, et la troupe théâtrale du Centre Culturel Al Rowwad du camp de réfugiés d’Aida à Bethléem (en Palestine).
Accueillie pour un séjour de deux jours par l’Adelfram Picardie et par l’ARG (Association République à Gauche), la centre Al Rowwad (« les pionniers » dans la langue arabe) travaille au développement de la culture, mais également contre la guerre en proposant aux enfants de 10 à 15 ans des activités de théâtre, d’arts plastiques et leur donne un formation informatique.

L’exil

Créé en 1998, ce centre est une institution indépendante animée par une équipe de bénévoles, « dirigée avec passion » par Abedlfattah Abou Srour. Al Rowwad revendique « l’accès à la culture » et a pour but d’assurer aux enfants « le droit de vivre une véritable enfance ».
La pièce de théâtre, écrite et mise en scène par le directeur, s’appelle « Nous sommes les enfants du camp ». Elle retrace l’histoire du peuple palestinien depuis la « Naqba » en 1948 jusqu’aujourd’hui. La Naqba, c’est le désastre, l’exil de toute une partie des Palestiniens lors des massacres et des expulsions qui accompagné la naissance de l’Etat d’Israël.

« Résistance pacifique »

Ce projet répond à deux nécessités : « promouvoir une résistance pacifique par la culture et l’épanouissement des talents de chaque enfant, et, de ce fait, témoigner de leur vie, de leur combat, de leur créativité hors de la Palestine. »
La troupe est, cette année, un mois et demi en France. En plus du spectacle du 18 juin, elle rencontrera le lendemain les jeunes du groupe théâtral du collège Saint-Just et sera accueillie également par la municipalité de Reims.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « Soumaya présente le point de vue des victimes de l’état d’urgence »

    Premier film à revenir sur les dégâts humains de l’état d’urgence instauré au lendemain des attentats de novembre 2015 à Paris, Soumaya n’a pas encore trouvé de distributeur.
    Soumaya est cadre dans une entreprise responsable de la sécurité de l’aéroport Charles de Gaulle. Musulmane, mère d’une petite fille, elle voit du jour au lendemain sa vie bouleversée lorsqu’elle est licenciée après avoir subi une perquisition administrative.
    Sur la base d’une dénonciation anonyme sans doute due à un collègue envieux, (...)

  • L’Autorité palestinienne pensait que son respect des règles mènerait à l’indépendance, mais elle n’a fait que renforcer la domination israélienne

    Le texte qui suit est un extrait du nouveau livre de Noura Erakat Justice For Some : Law and the Question of Palestine (Justice pour certains : Le droit et la question de la Palestine). N. Erakat y expose comment la « quête illusoire » d’un État de l’Autorité palestinienne « a façonné chez les dirigeants palestiniens un attachement à la tutelle états-unienne et une réticence à adopter une ligne plus radicale, qui serait basée sur une politique de la résistance ».
    En 2018, la perspective d’un État (...)

  • LE CHAR ET L’OLIVIER, UNE AUTRE HISTOIRE DE LA PALESTINE

    Bonjour,
    Nous sommes heureux de vous annoncer la sortie du film :
    LE CHAR ET L’OLIVIER, UNE AUTRE HISTOIRE DE LA PALESTINE France | 2019 | 1h41 | Couleur Un documentaire de Roland NURIER
    AU CINÉMA LE 6 NOVEMBRE 2019
    Dates à retenir : ? Mois du Film Documentaire du 1er au 30 Novembre 2019 ? Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 Novembre 2019
    Ce documentaire essentiel permet d’avoir un éclairage nécessaire sur l’histoire de la Palestine. Apprendre du passé pour (...)