Amis des arts et de la culture de Palestine

du 10 janvier au 3 février 2019 au Théâtre de L’Épée de Bois, Antigone 82

Dorénavant Compagnie est heureuse de vous inviter à découvrir du 10 janvier au 3 février 2019 au Théâtre de L’Épée de Bois, Antigone 82, d’après Le Quatrième Mur de Sorj Chalandon (éditions Grasset), dans la mise en scène de Jean-Paul Wenzel et l’adaptation d’Arlette Namiand

avec

Hassan Abd Alrahman (jeu et musique), Fadila Belkebla, Pauline Belle, Pierre Devérines, Nathan Gabily (jeu et musique), Pierre Giafferi, Hammou Graïa, Jérémy Oury (jeu et vidéo) et Lou Wenzel.

Représentations du jeudi au samedi à 20h30 - les samedis et dimanches à 16h - Durée : 1h50

Le Quatrième mur est Prix Goncourt des Lycéens 2013.

Aller monter l’Antigone d’Anouilh en pleine guerre du Liban (1982), avec des acteurs de chaque camp ennemi (chrétien, chiite, palestinien, druze), c’était une folie !

« Alors, faisons-le ! »

Tout concourt à ce que cette histoire qui part d’un rêve fou de théâtre revienne au théâtre, et qu’entre cour et jardin, nous donnions voix, corps, lumière, musique et sons, à la puissance poétique, politique, philosophique du roman, à tout ce qui fait écho à notre époque, nous fait tour à tour espérer et désespérer du monde en nous et autour de nous, nous prive d’élans ou nous en donne ! Arlette Namiand

Tarif préférentiel de 15 Euros (au lieu de 22) réservé aux Amis d’Al-Rowwad sur réservation
Location Antigone 82

Renseignements 01 48 08 39 74 (lundi au vendredi 14h à 19h)

Théâtre de L’Épée de bois – Cartoucherie, Paris (Accès : M° Château de Vincennes, puis Navette Cartoucherie 1h avant la représentation ou bus 112 – Parking gratuit) - www.epeedebois.com

Première critique: http://www.arts-chipels.fr/2019/01/antigone82.comment-en-finir-avec-cette-haine-de-l-autre-qui-n-en-finit-pas.html chronique théâtrale de jean-pierre léonardini: https://www.humanite.fr/la-chronique-theatre-celle-qui-ne-jouera-pas-antigone-644188

Documents à télécharger

  Affiche Lancement
  Logo CTP


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Les évadés palestiniens sont des combattants de la liberté

    Les six prisonniers palestiniens évadés sont les combattants de la liberté les plus audacieux qu’on puisse imaginer. Les Israéliens qui ont du mal à l’admettre feraient bien de se rappeler de nombreux films et séries télévisées qu’ils ont vus : S’évader de prison est la parfaite "fin heureuse". L’Acre Prison Break de 1947 - dans lequel des membres de l’Irgun, la milice clandestine pré-étatique dirigée par Menachem Begin, ont fait irruption dans la prison de la ville pour libérer les membres de la milice (...)

  • Des Juifs Européens pour une Paix Juste

    Le réseau des Juifs Européens pour une Paix Juste (EJJP en anglais, JEPJ en français), dont l’UJFP est membre, s’est vu refuser par la Commission Européenne la participation à un comité consultatif sur la stratégie à adopter pour lutter contre l’antisémitisme et favoriser une vie juive en Europe. Après plusieurs échanges de lettres avec les autorités de la Commission qui n’ont donné en réponse aucune explication à leur refus, une lettre ouverte a été rédigée le 5 juillet afin de faire connaître publiquement (...)

  • « PayPal collabore avec l’Anti-Defamation League, un important groupe de pression israélien, pour enquêter sur la manière dont les « mouvements extrémistes et haineux » collectent des fonds.

    Et avec les efforts de grande envergure de ce groupe de pression pour étiqueter le soutien aux droits des Palestiniens comme une forme de fanatisme anti-juif, cela pourrait être un autre moyen pour le secteur privé de censurer et d’entraver les militants antiracistes afin de protéger Israël.
    L’ADL se fait passer pour un groupe de défense des droits civiques tout en sapant systématiquement les mouvements de justice sociale et a ainsi dénoncé à plusieurs reprises les militants noirs pour avoir exprimé (...)