Amis des arts et de la culture de Palestine

Visit Palestine

Katie Barlow

Qu’est-ce qui motive une jeune diplômée occidentale à devenir volontaire de la paix au moyen orient ?

Caiomhe Butterly est une de ces volontaires toujours plus nombreuses qui risquent leurs propres vies pour agir dans ce conflit sanglant et sans fin entre Israël et la Palestine. Plusieurs internationaux, y compris elle même, ont jusqu’à maintenant été blessés. Certains y ont perdus la vie.

Dans ce documentaire, elle témoigne du chaos après l’attaque du camp de Jénine en avril 2002. Le film la suit dans sa principale activité, accompagner la communauté dans les risques quotidiens. Malgré la peur et les menaces, une balle dans la jambe et une expulsion, elle est déterminée à revenir.

Dans l’intermède, elle raconte son histoire en Irlande, son pays d’origine, lors de meeting publics, reçoit du Time Magazine le "European Hero Award", et voyage dans l’Irak d’après guerre pour visiter les camps de réfugiés palestiniens. Elle revient à Jénine juste avant qu’une jeune femme du camp, Hanadi Jaradat, ne commette un attentat suicide à Haifa.

Les activistes tels que Butterly sont souvent catalogués comme des fous ou des saints. Ce film nous fait partager l’intimité d’une femme simplement honnête, brave, déterminée mais aussi critique envers elle même, qui agit à la limite des possibilités, sans quête de gloire. Elle est le fil conducteur qui nous permet de découvrir la vie quotidienne des palestiniens, trop souvent caricaturés comme des combattants ou des victimes, des héros ou des fanatiques. Ce film nous offre une chance unique d’entrevoir ce qu’elle nomme "l’espace de beauté et de joie" de ce peuple sous occupation.

’...a passionate indictment of the Israeli military in the Jenin refugee camp...this is raw, urgent movie-making"
The Guardian

"Katie Barlow’s film VISIT PALESTINE is both a devastating account of daily life for Palestinians and a fine portrait of a brave and selfless Irish woman who lives with them. No-one talks politics yet it is a deeply political film. You are left with a burning anger on behalf of those who bear the occupation of their land and appalling military oppression with such fortitude. Israel, the U.S. and their apologists stand indicted and, on this evidence, convicted"
Ken Loach

{{Producteur :}} Katie Barlow
{{Durée : }} 78 mn
{{Langue(s) :}} Anglais/Arabe
{{Sous titrage :}} Anglais


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Quand Bla-Bla Car propose des assurances AXA !

    Merci à François, un lecteur qui nous informe qu’il a reçu en tant que conducteur pratiquant le bla-bla car, une proposition qu’il a déclinée dans ces termes :
    "Nous faisons souvent du covoiturage et j’ai reçu ce matin un mail de Bla-Bla Car me proposant une assurance "très intéressante" pour les gentils conducteurs comme moi, sponsorisée par AXA !!
    Voici ce que je leur ai répondu :
    "Avant qu’AXA puisse proposer son assurance pour les conducteurs utilisant Bla-bla Car, il faudrait qu’AXA cesse son (...)

  • Tour de France pour sensibiliser les Chrétiens au sort des Palestiniens

    Une initiative originale : un tour de France, avec un prêtre palestinien et un directeur d’école chrétienne de Palestine, est organisé du 24 au 30 janvier, à l’initiative d’Alain Duphil diacre à Toulouse, et président de l’association Une fleur pour la Palestine.
    "Nous souhaitons, avec 10 conférences, 8 messes, 3 émissions de radio et un certain nombre de rencontres, faire connaître la situation très difficile des chrétiens de Palestine du fait de l’occupation militaire israélienne et de la colonisation (...)

  • Allez à Gaza et criez « plus jamais ça » par Gidéon Lévy

    Il est très important de se souvenir du passé, et il n’en demeure pas moins important que d’être conscient et de faire face à ce qu’il se passe dans le présent. Les dizaines de chefs d’État qui sont arrivés en Israël hier se souviennent peut-être du passé, mais ils gomment le présent. En se taisant, en détournant leurs yeux de la réalité tout en s’alignant de manière inconditionnelle sur les positions d’Israël, ils ne manquent pas seulement à leurs devoirs, ils trahissent aussi la mémoire du passé au nom (...)