Amis des arts et de la culture de Palestine

Un camp d’été francophone pour les enfants de Gaza en juin 2022

Avec le slogan « ?Gaza la vie ? », un camp d’été francophone pour les enfants de Gaza a été inauguré le samedi 11 juin2022 sur la plage de Gaza, en présence de quelques personnalités, les parents des enfants, et quelques militants francophones pour la cause palestinienne via Zoom.

Ce camp programmé pour une semaine, du 11 au 18 juin 2022, est en partenariat avec l’école « ?Les quatre fleurs ? », les diplômés de français dans la bande de Gaza et le soutien de quelques groupes de solidarité et associations francophones.

Le camp ambitionne d’enseigner la langue française aux enfants de Gaza de manière ludique par la voie des jeux de société, le chant, les animations, et la pratique des loisirs.

L’hymne national de la Palestine fut interprété en ouverture de ce camp, après quoi, Wafaa Houssari, directrice l’école, témoigna de sa sollicitude qui honore ces jeunes motivés et talentueux dans la préparation et l’organisation de ce camp.

Elle a ajouté que sa structurer enfantine est prête à coopérer avec les jeunes francophones de Gaza afin de rendre le sourire aux enfants.

Elle a remercié les deux associations françaises : Culture et Paix et Palestine 18-Vierzon pour leur soutien à l’organisation de ce camp magnifique .

L’universitaire de Gaza, Fayrouz Khouzndar, indiqua que la tenue de ce camp malgré une situation explosive dans la bande de Gaza est un signe positif pour l’avenir.

Laurent Boudoin de l’association française Culture et Paix a félicité dans son mot via Zoom les organisateurs de ce camp , et a dit que sa structure ainsi que toutes les associations de soutien à la Palestine en France sont toujours prêtes à coopérer avec les jeunes francophones de Gaza afin de permettre aux enfants de Gaza de profiter de leurs vacances.

Ziad Medoukh a prononcé un mot pour remercier toutes les personnes et les associations à Gaza et en France, pour leurs encouragements, et leur soutien à la tenue de ce camp unique dans la bande de Gaza.

Appelant les enfants à profiter sans limites des différents ateliers du camp proposés par des animateurs francophones extrêmement motivés, monsieur Medoukh indique que le nom de « ?Gaza la vie ? » a été choisi pour ce camp afin d’exhiber aux occupants que la vie continue à Gaza malgré toutes les destructions massives de cette région isolée ainsi que le sourire et la joie de nos enfants à Gaza sont des actes de vie ?!

Huit ateliers en français seront proposés durant ce camp :

– Un atelier de dessin

– Un atelier de théâtre

– Un atelier de photo et vidéo

– Un atelier de lecture

– Un atelier de chansons françaises

– Un atelier de cuisine

– Un atelier de sport et d’animation

– Et un atelier de soutien psychologique

Dix animateurs et animatrices francophones vont assurer l’organisation de ses ateliers variés, outre les ateliers, les enfants vont bénéficier d’activités d’animation, de sorties dans des usines de la bande de Gaza, sur la plage, dans une piscine, d’activités sportives, de concours, mais encore des rencontres avec des personnalités francophones de Gaza, pendant leur séjour au camp d’été.

Plus de 43 enfants participent à ce camp francophone très productif basé sur la création, l’animation et le jeu . Ces enfants se sont montrés très intéressés et très attentifs aux différentes activités proposées dès le premier jour.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de Salah Hamouri à Emmanuel Macron, depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer

    Depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer, Salah Hamouri, actuellement en détention administrative adresse une lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de la Fête nationale française.
    Monsieur le Président de la République,
    Je vous écris cette lettre à l’approche du 14 juillet, cette date qui a changé la face du monde en portant les valeurs d’humanité et de démocratie, et qui a donné à la République française sa devise : « liberté, égalité, fraternité ».
    Des normes et des valeurs humaines résultant (...)

  • Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison-mère afin de geler les ventes en Israël

    Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison mère Unilever, pour bloquer la vente de sa marque et de ses droits en Israël à une compagnie israélienne qui vend ses produits dans les colonies de Cisjordanie occupée.
    Le fabricant de glaces demande aussi à un tribunal fédéral de New York qu’il lance une injonction d’urgence pour arrêter le transfert de tout actif de Ben & Jerry’s à AQP, l’entreprise israélienne, et à son propriétaire, Avi Zinger.
    Cette initiative est un nouveau coup porté à ce (...)

  • General Mills va désinvestir de l’apartheid israélien.

    General Mills, la compagnie mère de Pillsbury, a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de pression de BDS contre sa production de produits Pillsbury dans la zone industrielle d’Atarot, une colonie israélienne illégale sur une terre palestinienne volée. Date d’origine : 01/06/2022, Traduit par : CG pour BDS France
    Hier, General Mills a annoncé que la compagnie a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de (...)