Amis des arts et de la culture de Palestine

Ummaya Joha, caricaturiste

Ummaya Joha est une artiste et caricaturiste politique palestinienne reconnue. Elle est même la première femme du monde arabe à travailler en tant que caricaturiste dans des quotidiens politique et en 2001 elle a obtenu le prix de la journaliste arabe de l’année. Ummaya explique que dans la plupart des pays la caricature est appréciée du plus grand nombre comme un art de divertissement mais en Palestine, c’est un moyen de lutte car la politique domine tous les aspects de la vie, les arts y compris.
Ummaya a commencé à s’intéresser à la caricature quand, adolescente, elle a découvert le travail de Naji Al-Ali. C’est l’artiste politique le plus célèbre du monde arabe, celui qui a inventé le personnage d’Handala, ce petit garçon de 10 ans qui le symbolise quand il a été chassé de Palestine. Ummaya est bien entendu membre de l’association Naji Al-Ali qui entretien la mémoire et l’œuvre de ce grand artiste de la cause palestinienne assassiné en 1987.
Ummaya avait aussi utilisé son talent à l’illustration d’un magazine né au début du blocus de Gaza et destiné à développer l’éveil des enfants. Malheureusement, celui-ci n’a pas pu survivre aux difficultés économique qu’il a entrainées… Ce siège est vraiment un obstacle majeur mais des artistes comme Ummaya résistent en le contournant pour exposer leurs œuvres ou publier leurs carricatures à l’étranger.
Note : le 11 janvier 2016, à la suite d’une série de plaintes et de commentaires israéliens sur la page officielle d’Ummaya, Facebook a effacé tous ses dessins et fermé sa page.

© Gaza Stories, 2022

Soutenez Gaza Stories en faisant un don par chèque à l’association au 24 rue Custine 75018 Paris
Ou en ligne : utiliser la plateforme de don HelloAsso (CLIQUEZ ICI)pour faire un paiement en ligne 100% sécurisé.
Un reçu fiscal vous sera adressé vous donnant droit à une réduction de 60% de votre don



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Dommages perpétrés par Israël à l’encontre des archives, des bibliothèques et des musées de Gaza (octobre 2023 – janvier 2024)

    Rapport préliminaire des Bibliothécaires et Archivistes en Palestine (LAP)
    La destruction du patrimoine culturel de Gaza appauvrit l’identité collective du peuple palestinien, le prive irréversiblement de son histoire et viole sa souveraineté. Dans ce rapport, nous présentons une liste partielle des archives, des bibliothèques et des musées de Gaza qui ont été détruits, endommagés ou pillés par les forces armées israéliennes depuis le 7 octobre 2023. Un tel rapport est nécessairement incomplet. Il est (...)

  • DES AVOCATS INTERPELLENT MACRON
  • Gaza : le double langage du procureur de la CPI alors qu’un génocide est en cours

    Le 3 décembre 2023, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a achevé sa première mission en Israël et en Palestine. En Israël, il a rencontré des survivants et des familles de victimes des attaques du Hamas du 7 octobre ; à Ramallah, en Palestine, il a tenu des réunions avec des responsables palestiniens et des victimes de Gaza et de Cisjordanie. Depuis le début de son mandat en juin 2021, il est resté relativement discret quant à la situation en Palestine, hormis sa promesse de se rendre (...)