Amis des arts et de la culture de Palestine

PALEXTILE

La collection PALEXTILE suit une triple orientation :
- Une ligne de vêtements « Made in Palestine », entièrement réalisés à Bethleem Des robes et des cravates exécutés en Keffieh. Des hauts, pantalons, jupes et vestes coupés, assemblés et et brodés à la main par les femmes du camp de réfugiés d’Aida.
- Des tee-shirts avec reproductions de graffitis du "Mur de la Honte".
- Une Robe et des tops en jersey agrémentés d’empiècements en keffieh, créations de Soi- Disant entreprise créée par de jeunes palestiniennes au Canada.

>> Ecoutez Palextile sur Radio Libertaire

PALEXTILE : LA PREMIERE COLLECTION

La Mode que nous proposons, offre une autre image de la Palestine : celle d’une population créative et plurielle... bien loin des clichés véhiculés par les grands médias.
- La coupe des vêtements est traditionnelle pour les vestes, modernisée pour les hauts et les pantalons
- L’utilisation de Keffieh en petites touches symbolise la résistance palestinienne-
- Les motifs de broderie : simplifiés mais très féminins reprennent les techniques traditionnelles : point de croix Tarteez ou point Tarhireh.
- Les 4 graffs du mur symbolisent la résistance et le désir de vivre ensemble. - Pour cette 1ère collection, clin d’oeil sur la Naqba, Bethleem avec les vestes Taqsireh, l’oiseau de paradis, la rose, les étoiles...et sur les jupes sont brodés les noms de villages détruits en 1948.

PALEXTILE : LES ACTEURS DU PROJET

Le collectif de brodeuses du camp d’Aida compte une quarantaine de femmes. Le centre Al-Rowwad emploie une salariée qui coordonne la production de broderies. Elle est également l’interlocutrice principale avec nos partenaires :
- le patronnier, pour la mise au point des modèles et les patronages
- le couturier pour la coupe et la confection En France une équipe de bénévoles se charge de présenter les nouveaux modèles et d’établir un réseau de vente : associative, par internet sur notre site et bientôt dans notre nouveau magasin de Paris XVIIIème.

PALEXTILE : LES COUPS DE COEUR

Au fil des saisons vous découvrirez les événements du monde de la mode palestinienne : entretien avec des créateurs de mode, présentation de leurs modèles. D’autres portes s’ouvrent : visite des collections de robes anciennes palestiniennes en Angleterre, relations avec des entreprises d’insertion en France, participation à un salon sur les arts manuels… A suivre sur notre site.

PALEXTILE:S’HABILLER UNE NOUVELLE FORME DE SOLIDARITE ?

Quand la mode épingle l’occupation israélienne et déchire le blocus économique imposé aux palestiniens !
Nous proposons un moyen modeste, agréable et concret d’accompagner les palestiniens dans leur résistance à l’occupation. Le prix des vêtements est calculé pour fournir un revenu suffisant aux artisans locaux, payer le transport et permettre une diffusion à un coût minime en France, en Europe... Rappelons que la vie quotidienne est chère en Palestine, du niveau de la France, et que nous souhaitons maintenir une éthique dans la production et la commercialisation.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’annexion ne concerne pas seulement le vol de terres – elle expulse les Palestiniens

    Ce que la communauté internationale considère comme une démarche illégale sous occupation est en fait une autre étape du projet colonial de peuplement vieux d’un siècle.
    Pour de nombreux lecteurs des sites d’information grand public ces dernières semaines, il peut sembler qu’Israël se prépare à mettre en œuvre un plan drastique d’annexion de la Cisjordanie occupée, suite à l’accord de coalition du nouveau gouvernement israélien et au soi-disant « Deal du siècle » des États-Unis.
    Mais les Palestiniens (...)

  • Ce que vous devez savoir sur l’enquête de la CPI sur les crimes de guerre en Palestine occupée

    Fatou Bensouda, procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), a, une fois pour toutes, levé les doutes sur la compétence de la Cour pour enquêter sur les crimes de guerre commis en Palestine occupée.
    Le 30 avril, Bensouda a publié un document de 60 pages établissant dans le détail les bases juridiques de cette décision, concluant que « l’Accusation a soigneusement examiné les observations des participants, et reste d’avis que la Cour a compétence sur le Territoire palestinien occupé ». (...)

  • La Haute Cour de justice israélienne : un leurre, dénonce Gideon Levy

    Dans un article intitulé "Où a été la Haute Cour de justice jusqu’ici ?", Gidéon Levy s’attaque à ceux qui essaient de faire passer cette dernière pour un parangon de justice et Israël pour une démocratie.
    "La Haute Cour de justice est l’un des stratagèmes les plus intelligents d’Israël. Rien ne vaut la Haute Cour pour incarner Israël tel qu’il souhaite être vu : éclairé, constitutionnel, démocratique. La Haute Cour est son Dôme de fer en matière de démocratie. S’il y a des injustices, la Haute Cour les (...)