Amis des arts et de la culture de Palestine

Nouvelle arrestation de jeunes au camp d’Aida

Par Abed Abou Srour

Les jours sombres continuent. Durant ces trois dernières nuits, les soldats de l’armée d’occupation israélienne ont continué leurs incursions illégales dans le camp d’Aida et la région de Bethléem, comme dans quantité de villes et de camps de réfugies palestiniens. Pendant la nuit du 10 au 11 janvier, ils ont à nouveau fait irruption dans le camp et arrêté des jeunes et des enfants. Cette fois-ci, ils sont entrés dans la maison de mes parents dont ils ont brisé la porte. La maison est normalement utilisée pour héberger des volontaires étrangers et pour stocker les équipements pour le centre culturel. Heureusement, il n’y a pas de volontaires ces temps-ci, mais je ne sais pas ce qui s’est passé. Le fils de mon cousin, Arafa Abdelrahman Abusrour (14 ans) et d’autres adolescents ont été arrêtés par l’armée d’occupation : Mohammad Reyad Rashid Abusrour (19 ans), Salah Darwich (17 ans), Hussein AbedRabbah (17 ans), Mohammed Abdelaziz Abusrour (17 ans), Ibrahim Adel Abusrour (16 ans), Naseem Mitwaly (17 ans), les jumeaux haleel et Mahmous AlOk, etc....

Et c’est ainsi que commence une nouvelle année avec beaucoup d’espoirs et de malheurs. Vive les droits de l’Homme et les lois internationales... vive l’hypocrisie, le silence et la complicité avec l’injustice... vive toutes ces attaques contre les enfants, pour construire le pire avenir possible pour une génération qui ne connaîtra rien d’autre que la violence, les agressions et les attaques de l’armée d’occupation israélienne*.

Je vous souhaite une bonne année.

Abed

* Le texte parle de l’armée offensive israélienne, par dérision pour ce que les Israéliens appellent l’IDF (armée israélienne de défense).



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • FESTIVAL DE CANNES : LETTRE D’ARTISTES PALESTINIENS CONCERNANT LEUR REFUS DE PARTICIPER AU FESTIVAL

    Nous, l’équipe de tournage du film ‘Let It Be Morning’ souhaitons faire le communiqué suivant concernant notre décision de ne pas participer au festival de Cannes :
    Nous soutenons notre ami et camarade Eran Kolirin et nous sommes fiers d’avoir participé au projet de film inspiré du roman éponyme de Sayed Kashua ‘Let It Be Morning’. Nous sommes heureux que le film ait été sélectionné à Cannes.
    Ce film est le fruit d’une production collective qui décrit “l’état de siège” que nous vivons comme l’a écrit le (...)

  • La NAKBA continue

    Ayaled Shaked demande l’expulsion de Salah Hamouri
    Le 30 juin 2021, la ministre de l’Intérieur israélienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir signé la révocation du titre de résidence à Jérusalem de Salah Hamouri.
    Cette décision de l’actuelle ministre de l’Intérieur israélienne met à exécution ce que son prédécesseur avait déjà réclamé en septembre 2020. Cette mesure entraînerait une expulsion définitive et l’impossibilité pour Salah de vivre à Jérusalem mais également en Palestine, c’est à dire l’exil (...)

  • Arrêtez de comparer Israël à l’Afrique du Sud de l’apartheid ; c’est pire Par Thembisa Fakude

    Il est courant de nos jours de comparer le racisme institutionnel d’Israël et son occupation de la Palestine à l’apartheid sud-africain. Jusqu’à un certain point, c’est une comparaison raisonnable. Jusqu’à un certain point. Malgré toutes ses horreurs et sa brutalité, le régime d’apartheid en Afrique du Sud n’a jamais utilisé d’avions de chasse et d’artillerie pour bombarder les personnes opprimées vivant dans les townships. Israël l’a fait, et continue de le faire. C’est maintenant devenu presque une (...)