Amis des arts et de la culture de Palestine

Nouvelle arrestation de jeunes au camp d’Aida

Par Abed Abou Srour

Les jours sombres continuent. Durant ces trois dernières nuits, les soldats de l’armée d’occupation israélienne ont continué leurs incursions illégales dans le camp d’Aida et la région de Bethléem, comme dans quantité de villes et de camps de réfugies palestiniens. Pendant la nuit du 10 au 11 janvier, ils ont à nouveau fait irruption dans le camp et arrêté des jeunes et des enfants. Cette fois-ci, ils sont entrés dans la maison de mes parents dont ils ont brisé la porte. La maison est normalement utilisée pour héberger des volontaires étrangers et pour stocker les équipements pour le centre culturel. Heureusement, il n’y a pas de volontaires ces temps-ci, mais je ne sais pas ce qui s’est passé. Le fils de mon cousin, Arafa Abdelrahman Abusrour (14 ans) et d’autres adolescents ont été arrêtés par l’armée d’occupation : Mohammad Reyad Rashid Abusrour (19 ans), Salah Darwich (17 ans), Hussein AbedRabbah (17 ans), Mohammed Abdelaziz Abusrour (17 ans), Ibrahim Adel Abusrour (16 ans), Naseem Mitwaly (17 ans), les jumeaux haleel et Mahmous AlOk, etc....

Et c’est ainsi que commence une nouvelle année avec beaucoup d’espoirs et de malheurs. Vive les droits de l’Homme et les lois internationales... vive l’hypocrisie, le silence et la complicité avec l’injustice... vive toutes ces attaques contre les enfants, pour construire le pire avenir possible pour une génération qui ne connaîtra rien d’autre que la violence, les agressions et les attaques de l’armée d’occupation israélienne*.

Je vous souhaite une bonne année.

Abed

* Le texte parle de l’armée offensive israélienne, par dérision pour ce que les Israéliens appellent l’IDF (armée israélienne de défense).



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)