Amis des arts et de la culture de Palestine

Le sport de père en filles

Tous les matins Bissan, Assel et Sarah vont à la mer avec leur père Raïd Zoghra. Depuis des années le père travaille en tant que pêcheur et sauveteur marin, ses filles l’accompagnent pour profiter de la mer et nager.

- Bissan, sa fille ainée 18 ans fait de la natation, mais aussi elle passe des heures et des heures en mer pour maitriser son sport préféré l’aviron. Championne de Palestine en 2021, elle a réussi à représenter la Palestine aux compétitions des Emirats Arabes en 2021.

- Assel, 16 ans, fait le triathlon (une combinaison de trois sports : course, vélo et natation). En ce moment elle s’entraine avec acharnement pour pouvoir devenir une sprinteuse de haut niveau et représenter son pays.

- Sarah, 13 ans, trop jeune pour travailler au niveau de ses sœurs, s’entraine sans relâche à la natation en suivant les conseils de ses deux ainées.

Le père n’a pas écouté les réflexions de son entourage au sujet de ses trois filles qui font du sport comme des garçons. Aujourd’hui ceux qui le critiquaient hier viennent vers lui et ses filles pour transmettre ces sports aux autres filles de Gaza.
Les filles de Raïd rêvent d’une société ouverte aux sportives. Elles souhaitent développer leurs compétences et entrainer des autres filles à Gaza. Malheureusement, par manque de moyens, elles ne peuvent pas trouver matériels et soutiens des unions sportives palestiniennes.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Monsieur le chancelier allemand Olaf Scholz : voici ce qui est vraiment dégoûtant

    L’Europe et les États Unis croient apparemment aux calomnies antisémites selon lesquelles Israël, organisation moderne entièrement juive, serait une pieuvre aux multiples bras omnipotente qui ne devrait pas être mise en colère.
    Au-delà du droit international et sans frontières : c’est l’espace infini d’Israël où il conduit sa guerre prolongée contre le peuple palestinien.
    « Notre » holocauste a duré 12 ans et le sionisme en a toujours bénéficié depuis. Le non-holocauste des Palestiniens a déjà duré 75 ans. (...)

  • 53 organisations de la société civile solidaires des organisations palestiniennes désignées par Israël comme « associations terroristes »

    Défendre les droits de l’homme, ce n’est pas du terrorisme. Israël persiste dans sa déclaration d’éminentes organisations de la société civile palestinienne comme associations terroristes. Récemment, l’armée a mis ses mots en action en pillant leurs bureaux et en les fermant.
    Ces déclarations sont sans fondement. En fait, l’Administration des États-Unis, l’Union Européenne et autres alliés d’Israël ont trouvé que ces allégations n’étaient pas convaincantes. Après avoir minutieusement examiné le matériel (...)

  • Oui, la résolution parlementaire sur l’apartheid israélien est justifiée, et opportune !

    La résolution « condamnant l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien » proposée par 38 député.e.s de la NUPES est une initiative courageuse et justifiée. Elle doit être saluée pour cela, et elle ne tombe pas « au mauvais moment ». Bien au contraire, elle est un premier pas pour permettre à la Gauche française de sortir enfin du déni et reconnaître aux droits nationaux des Palestiniens la même valeur qu’à ceux des Israéliens juifs.
    Elle est parfaitement (...)