Amis des arts et de la culture de Palestine

Le premier camp d’hiver

Le nouveau programme de support scolaire, qui a récemment débuté dans les locaux du nouveau centre culturel, vient d’organiser le premier camp d’hiver en collaboration avec Al Rowwad.

Les activités de ce camp se sont déroulées pendant quatre jours :
trois jours dans le centre AlRowwad et un jour d’excursion à Jericho.
Elles ont touché des enfants agés de 7 a 14 ans.

Panorama des activités

Le premier jour avait pour objectif de repartir les enfants selon quatre orientations : la peinture, le théâtre, les jeux et la réduction du stress.
Ce jour-la, la plupart des activités furent de type récréationnel.
Objectif : décharge du stress et amusement.

Le deuxième jour, les jeunes furent repartis en deux groupes en mettant l’accent soit sur les activités sportives soit sur des jeux culturels.
Objectif : découvrir les talents des enfants et (encore et toujours) décharger leur stress intérieur.

Le troisième jour a vu l’organisation d’une grande fête dans la salle polyvalente du centre Al Rowwad.
Objectif : se défouler mais aussi apprendre.

Au programme :

1. Quelques représentations de danse ’dabke’ accompagnées par la chorale du centre
2. Présentation d’une courte pièce de théâtre mettant en scène les problèmes rencontrés par les élèves paresseux en classe. L’objectif était d’encourager ces élèves à se montrer plus actifs à l’école. Ce sont les jeunes de l’équipe théâtrale AlRowwad qui ont monte cette pièce.
3. Théâtre de marionnettes. Présentation d’un spectacle didactique intitulé ’Abu alafkar’ (le père des idées) (*). Un nouvel encouragement a bien étudier et a éviter la paresse.

Le quatrième jour, c’était l’excursion à Jericho.
Les enfants se sont rendus au parc d’attractions " Al-Babay". La, ils se sont défoulés sur les jeux, ils sont montés à cheval et à dos de chameau. La culture était aussi au programme puisque les enfants ont aussi visité le palais Isham (**).
Cette merveilleuse journée a permis l’intégration des enfants, des volontaires et de l’équipe du programme de support scolaire. Une excellente entrée en matière pour ce tout nouveau programme que nous présenterons en détails très bientôt.

*) Abu Alafkar /)

Le père des idées

Un génie distribue des cadeaux magiques pour les enfants qui sont excellents :
Crayons magiques, livres magiques, ...
Un enfant paresseux veut avoir un cadeau.
Mais les autres critiquent, ne veulent pas parce qu’il n’a pas travaillé.
Le père des idées lui demande si c’est vrai.
Il répond "oui" mais je veux quand même un cadeau.
Le père des idées refuse. Il lui dit de travailler.
L’enfant part, puis commence à réfléchir. Il veut prouver qu’il peut être le meilleur
Il demande à ses parents de le faire lever tôt.
Les parents croient d’abord qu’il est malade.
Mais ils finissent par faire ce qu’il demande.
L’enfant travaille fort et est le premier de la classe.
A la fin de l’année il reçoit l’autorisation de faire trois souhaits.
1er souhait : je veux que les parents et les profs écoutent les enfants ;
2eme souhait : je veux que justice et égalité règnent partout sur la terre ;
3eme souhait : je veux que tout le monde vive en liberté : pas de guerre, pas d’occupation, pas d’injustice.
Le génie trouve que c’est difficile mais on va essayer.
Mais le tout se termine par un chant

(**) Palais Isham : Magnifique palais construit pas le caliphe Hisham bin AbdulMalek , dynastie des Ommeyades, en 724 PC.

Documents à télécharger

  Texte avec photos du camp d’hiver


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • FESTIVAL DE CANNES : LETTRE D’ARTISTES PALESTINIENS CONCERNANT LEUR REFUS DE PARTICIPER AU FESTIVAL

    Nous, l’équipe de tournage du film ‘Let It Be Morning’ souhaitons faire le communiqué suivant concernant notre décision de ne pas participer au festival de Cannes :
    Nous soutenons notre ami et camarade Eran Kolirin et nous sommes fiers d’avoir participé au projet de film inspiré du roman éponyme de Sayed Kashua ‘Let It Be Morning’. Nous sommes heureux que le film ait été sélectionné à Cannes.
    Ce film est le fruit d’une production collective qui décrit “l’état de siège” que nous vivons comme l’a écrit le (...)

  • La NAKBA continue

    Ayaled Shaked demande l’expulsion de Salah Hamouri
    Le 30 juin 2021, la ministre de l’Intérieur israélienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir signé la révocation du titre de résidence à Jérusalem de Salah Hamouri.
    Cette décision de l’actuelle ministre de l’Intérieur israélienne met à exécution ce que son prédécesseur avait déjà réclamé en septembre 2020. Cette mesure entraînerait une expulsion définitive et l’impossibilité pour Salah de vivre à Jérusalem mais également en Palestine, c’est à dire l’exil (...)

  • Arrêtez de comparer Israël à l’Afrique du Sud de l’apartheid ; c’est pire Par Thembisa Fakude

    Il est courant de nos jours de comparer le racisme institutionnel d’Israël et son occupation de la Palestine à l’apartheid sud-africain. Jusqu’à un certain point, c’est une comparaison raisonnable. Jusqu’à un certain point. Malgré toutes ses horreurs et sa brutalité, le régime d’apartheid en Afrique du Sud n’a jamais utilisé d’avions de chasse et d’artillerie pour bombarder les personnes opprimées vivant dans les townships. Israël l’a fait, et continue de le faire. C’est maintenant devenu presque une (...)