Amis des arts et de la culture de Palestine

Le Saj, le pain festif de nos mères.

A l’époque, les familles palestiniennes préparent le pain de Saj dans des contextes festifs, pendant les fêtes et les grandes invitations. Souvent, le pain de Saj, est accompagné avec la viande de mouton.
Dans les années 1980, les familles bédouines, ont préparé ce pain pour faire le déjeuner des fêtes de mariage. Il y avait une tradition, l’hôte prenait des galettes et les remplissait avec de la viande pour les distribuer aux voisins et aux proches.
A cause les conditions difficiles à Gaza, avec le manque d’électricité et les agressions israéliennes, les familles palestiniennes peuvent facilement préparer ce pain de Saj chez elles pour nourrir ses enfants.
Le pain de Saj est une galette sans levain de 60 à 80 cm de diamètre, très fine. Il est préparé à partir d’une pâte à pain dans la tradition orientale sur un saj, une coupole métallique au-dessus d’un feu de bois.

© Gaza Stories, 2020



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • COMMENT UN HOMME INTÈGRE ET COURAGEUX, À LA TÊTE DE L’UNRWA, A ÉTÉ LAMINÉ PAR LES MÉTHODES NAUSÉABONDES DU LOBBY ISRAÉLIEN

    L’enquête de l’ONU sur Pierre Krähenbühl, ancien commissaire général de l’UNRWA, obligé de démissionner après avoir été traîné dans la boue, montre que les accusations portés contre lui étaient fausses, et que le dossier est vide.
    Pierre Krahenbühl, a en fait commis une faute impardonnable : il a défendu les réfugiés palestiniens jusqu’au bout. Il s’est démené pour faire vivre cet organisme des Nations Unies, chargé de veiller à la sécurité alimentaire, sanitaire et éducative des réfugiés palestiniens. Y compris (...)

  • Christophe Oberlin : « L’avenir est à la judiciarisation de la question palestinienne »

    La nouvelle est tombée le 20 décembre 2019. La Procureure auprès de la CPI, Fatou Bensouda annonçait « qu’au terme d’un examen préliminaire approfondi, mené en toute indépendance et objectivité, de l’ensemble des renseignements fiables qui sont en la possession de son Bureau, ce dernier est parvenu à la conclusion que tous les critères définis dans le Statut de Rome pour l’ouverture d’une enquête étaient remplis ».
    L’enjeu de cette enquête ? « Les crimes présumés commis sur le territoire palestinien occupé, (...)

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)