Amis des arts et de la culture de Palestine

Le Maire de Khuza’a S’adresse à l’UJFP

Voici 4 ans, l’UJFP a lancé une grande souscription pour élever un château d’eau afin d’aider les agriculteurs du village de Khuza’a. Une fois construit, un autre besoin s’est fait sentir, raccorder des fermes au château d’eau ; une nouvelle souscription organisée par l’UJFP a rapidement permis, dès décembre 2018, d’installer plus de 5 km de canalisations afin de raccorder une centaine d’exploitations.

Les fermiers de Khuza’a, jalousement indépendants et méfiants à l’égard des différentes dérives des partis politiques ont formé une association paysanne locale. Ils se sont tournés une nouvelle fois vers l’UJFP pour financer la construction de leur "Maison des paysans", indispensable lieu abrité pour gérer en commun les questions liées à l’irrigation et à leur travail en général.

C’est un peu plus tard, cette même année 2019, qu’il devenait évident que le fonctionnement de l’irrigation devait s’affranchir des coupures de courant dues au blocus qui rationne les volumes de fuel utilisé pour alimenter les centrales électriques de Gaza. Les paysans ont alors contacté diverses associations, rempli des dossiers, se sont battus après du ministère de l’Agriculture et ont finalement obtenu l’installation de panneaux solaires leur fournissant la moitié de l’énergie nécessaire à la pompe du château d’eau.

Parallèlement, afin de rester maîtres de leurs savoirs et de leur travail, les paysans de Khuza’a et Abasan ont désiré échapper au lobby des semenciers et produire eux-mêmes les graines de leurs jardins maraîchers. C’est ce dernier projet co-financé par l’UJFP et Humani-Terre qui est présenté ici : une pépinière solidaire.

Celle-ci est soutenue par le mokhtar de Khuza’a (l’autorité traditionnelle) et surtout le maire de Khuza’a (l’autorité "moderne", la municipalité) et des associations afin de fournir aux agriculteurs des plants et des semences de qualité et à un prix très abordable. Le seul or que produit cette pépinière, c’est celui de la terre rendue fertile malgré les conditions de vie que le blocus israélien impose à tous.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine

  • Comment les fouilles archéologiques d’Israël participent à la réécriture de l’histoire à Jérusalem

    Les tunnels sous Jérusalem visent à impulser un récit exclusivement juif sur la ville tout en mettant en danger la vie de Palestiniens, disent les critiques. Un marteau à la main, David Friedman, ambassadeur des États-Unis en Israël, a ouvert la voie lors de l’inauguration du tunnel dit « Chemin des Pèlerins » en juin 2019.
    Tout de suite au sud de l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa dans Jérusalem-Est occupée, le tunnel, d’environ 850 mètres de long et huit mètres de large, passe à trois ou quatre mètres (...)

  • archéologie : vol d’un baptistère chrétien datant du VIe siècle près de Bethléem

    Des images vidéo postées en ligne par le Département de la diplomatie et de la politique publiques de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) montrent les forces israéliennes escortant un gros camion à plateau depuis la ville de Tuqua, dans le district de Bethléem en Cisjordanie occupée.
    L’objet en question, un artefact rare et ancien qui remonte à l’époque byzantine, était utilisé comme fonts baptismaux. (la photo ci-jointe date de 1940) Il s’agit de l’une des trois reliques connues de ce (...)