Amis des arts et de la culture de Palestine

Le Festival Ciné-Palestine approche...

Cher.e.s ami.e.s et public,
Nous avons appris mercredi, comme vous toutes et tous, la nouvelle du reconfinement national en France.
C’est un coup dur pour le comité d’organisation qui travaille d’arrache pieds depuis plusieurs mois afin de vous proposer une programmation digne de ses ambitions et de la qualité du cinéma palestinien.
La 6ème édition ne pourra donc pas avoir lieu, dans les conditions prévues. Toutefois nous tenons à vous partager le programme, prêt à être imprimé, de cette belle édition Focus Jérusalem. Une édition importante, que nous tenions à programmer, en présentiel, dans nos salles de cinéma partenaires.
Luminor Hôtel de Ville
, Cinéma LeStudio
Cinéma Le Méliès
Cinéma l’ECRAN
CINÉMA JEAN VIGO
Cité internationale des arts
Studio Théâtre de Stains

Nous avons résisté, nous y avons cru, nous avons tenté... et nous avons encore envie d’y croire. Nous sommes actuellement en train d’étudier une solution alternative pour maintenir au moins une partie des projections en ligne.
Nous reviendrons vers vous les prochains jours avec plus d’informations.
Merci pour votre soutien et votre Amour.
Vive Le cinéma Palestinien !

Chers amis du FCP,

Nous espérons que vous et vos proches allez bien en ces temps particuliers.

Le Fcp poursuit sa lancée pour vous accueillir lors de cette 6ème édition du Festival qui aura lieu du 5 au 15 novembre 2020.

Malgré les incertitudes liées à la crise sanitaire actuelle, nous faisons notre possible pour gérer les remaniements liés à la programmation et le partager avec vous dans les meilleurs délais.

Cette année, nous aurons le plaisir d’accueillir de nombreux invités que nous allons vous présenter au fil du temps.

Aujourd’hui, focus sur le film Not Just Your Picture, à l’occasion de son avant première mondiale.

Nous accueillerons Anne Paq et Ramsis Kilani afin de présenter le film. Un petit aperçu de leurs parcours, en espérant vous retrouver nombreux lors de la projection.

Nos invités

- Née en France en 1976, Anne Paq est une photographe et vidéaste française primée, membre du collectif photo Activestills depuis 2006. Elle a passé plus d’une décennie à couvrir des sujets en Palestine et est actuellement basée dans la région parisienne.

- Ramsis Kilani est un étudiant germano-palestinien de 29 ans vivant à Siegen, en Allemagne. Depuis la mort de sa famille à Gaza en 2014 lors des attaques israéliennes, il est devenu un militant actif pour les droits humains palestiniens et contre le racisme. Il est actuellement membre de l’association étudiante du SDS.Die Linke et siège au conseil des étudiant.e.s de l’Université de Siegen.
Soutenez le Festival !

Soutenez le Festival !

Les goodies du Festival seront disponibles dans les cinémas partenaires lors des séances du Festival mais vous pouvez également les recevoir en contrepartie d’un don en participant à notre campagne de financement participatif dont le lien se trouve ci-dessous.

Merci à toutes et à tous pour votre soutien !

Accéder à la page HelloAsso



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • COMMENT UN HOMME INTÈGRE ET COURAGEUX, À LA TÊTE DE L’UNRWA, A ÉTÉ LAMINÉ PAR LES MÉTHODES NAUSÉABONDES DU LOBBY ISRAÉLIEN

    L’enquête de l’ONU sur Pierre Krähenbühl, ancien commissaire général de l’UNRWA, obligé de démissionner après avoir été traîné dans la boue, montre que les accusations portés contre lui étaient fausses, et que le dossier est vide.
    Pierre Krahenbühl, a en fait commis une faute impardonnable : il a défendu les réfugiés palestiniens jusqu’au bout. Il s’est démené pour faire vivre cet organisme des Nations Unies, chargé de veiller à la sécurité alimentaire, sanitaire et éducative des réfugiés palestiniens. Y compris (...)

  • Christophe Oberlin : « L’avenir est à la judiciarisation de la question palestinienne »

    La nouvelle est tombée le 20 décembre 2019. La Procureure auprès de la CPI, Fatou Bensouda annonçait « qu’au terme d’un examen préliminaire approfondi, mené en toute indépendance et objectivité, de l’ensemble des renseignements fiables qui sont en la possession de son Bureau, ce dernier est parvenu à la conclusion que tous les critères définis dans le Statut de Rome pour l’ouverture d’une enquête étaient remplis ».
    L’enjeu de cette enquête ? « Les crimes présumés commis sur le territoire palestinien occupé, (...)

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)