Amis des arts et de la culture de Palestine

La lettre de Novembre 2020

"Amandes Amères", une vidéo des agriculteurs de l’UAWC pour s’opposer à la campagne de désinformation israélienne

Nous travaillons depuis bientôt vingt ans avec l’organisation de paysans palestiniens UAWC (Union of Agricultural work committees) et, avec vous, nous participons modestement à l’indépendance économique du peuple palestinien en commercialisant et en consommant les produits alimentaires issus du travail de ces agriculteurs dépendants des lois coloniales de l’occupant.

Mais cette activité de l’UAWC n’est qu’une partie des projets qui visent à maintenir les paysans sur leur terre.

Ces projets sont soutenus par des bailleurs de fonds internationaux.

Or, depuis plusieurs mois, Israël a lancé une campagne de stigmatisation des agriculteurs visant à stopper le travail de l’UAWC en Cisjordanie occupée. Pour ce faire, les médias sionistes alimentent des informations qui criminalisent les agriculteurs (cf. vidéo i24news ci-dessous) de manière à influencer les bailleurs de fonds étrangers qui soutiennent les projets de l’Organisation des Comités de Travailleurs Agricoles.

Pour contrecarrer la propagande de l’Etat colonial, les responsables de l’UAWC ont édité une vidéo qui montre leur travail et leur impact sur la vie quotidienne des Palestiniens, en particulier en ce temps de pandémie de la Covid 19.

Nous vous remercions, au nom des agriculteurs palestiniens l’UAWC, de diffuser la vidéo de promotion de leur travail, pour contrer la propagande de l’Etat colonial et participer activement au maintien des Palestiniens sur leur terre.

Regardez la vidéo

- Le site de l’UAWC

- L’UAWC sur Wikipédia

- La propagande de l’occupation sur i24news :

Jean-Marie DANSETTE

Appel à soutien à projet ; Laboratoires d’art dramatique

Yes Théâtre for Communication among Youth a développé ce projet pour « contribuer à l’amélioration du bien-être psychosocial des enfants et des jeunes palestiniens ». (Lire la suite)

Le Festival Ciné-Palestine approche...

Chers amis du FCP,

Nous espérons que vous et vos proches allez bien en ces temps particuliers.

Le Fcp poursuit sa lancée pour vous accueillir lors de cette 6ème édition du Festival qui aura lieu du 5 au 15 novembre 2020. (Lire la suite)

RENCONTRE A ST-MERRY DU 12 NOVEMBRE 2020

Pour tenir compte des nouvelles mesures sanitaires à Paris (couvre-feu à 21h), nous avons modifié l’horaire de la conférence du jeudi 12 novembre à St-Merry. Désormais, celle-ci débute à 17h00 pour s’achever à 20h15. (Lire la suite)

Festival « Palestine En Vue » 2020 du 17 au 25 novembre

Cher public, chers partenaires,
Au sortir de la période de confinement qui nous a amenés à reporter le festival « Palestine en Vue » prévu pour la 1re semaine d’avril, nous avons décidé après consultation des salles de cinéma et des partenaires, de reprogrammer cette 6e édition, (Lire la suite)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Gare au faucon : Ce que nous réserve Joe Biden en matière de politique étrangère

    Le monde sera-t-il un endroit plus sûr si Joe Biden remplace Donald Trump à la Maison-Blanche ? Rien n’est moins sûr. Le futur nouveau président des États-Unis a commencé sa carrière politique en protestant contre la guerre au Vietnam. Mais par la suite, le sénateur démocrate devenu vice-président d’Obama a pris fait et cause pour toutes sortes de guerres directes et indirectes. Portrait d’un produit pur jus de l’impérialisme US qui ne présage rien de bon pour la paix dans le monde. (IGA)
    Des millions de (...)

  • Les progressistes continueront à se battre pour la Palestine – avec ou sans Biden

    "Biden peut essayer d’ignorer ces voix, y compris celles des mouvements populaires et des coalitions comme Black Lives Matter qui ont défendu la liberté des Palestiniens. Mais comme d’autres causes urgentes – dégradation du climat, soins de santé pour tous, droits des travailleurs – la Palestine ne disparaîtra pas de sitôt de l’ordre du jour de la gauche."
    Lire la suite de cet article d’Edo Konrad, rédacteur en chef du site +972mag.com en date du 10 novembre dernier sur lesite de l’Agence.
    Lire aussi (...)

  • Une chercheuse française obtient un doctorat pour une thèse sur le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art

    La chercheuse française Sandra Barrère a obtenu un doctorat en littératures française francophone et comparée après avoir discuté de sa thèse intitulée "Écrire une histoire tue. Le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art".
    Dirigée par le professeur Engélibert, avec, parmi les membres du jury la comparatiste Catherine Coquio et le grand expert de l’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France Henry Laurens, cette thèse a été soutenue à l’Université Bordeaux-Montaigne le 28 (...)