Amis des arts et de la culture de Palestine

Invasion militaire du camp de réfugiés et destruction d’arbres dans le cimetière

Mercredi 6 juin , l’armée israélienne est rentrée dans le camp de réfugiés de Aida. les soldats rentrent souvent la nuit, mais cela faisait longtemps qu’ils n’etaient pas venus de jour. les soldats ont fermé la zone autour du cimetière de Aida, empêchant les journalistes et photographes d’entrer le cimetiere où des soldats avaient commencé à couper des arbres, essentiellement des vieux pins. Le but est de construire une zone de "sécurité" autour de la tombe de Rachel. Est-ce le signe de constructions nouvelles autour de la tombe ?

Il est à craindre en effet que les Israeliens vont commencer à construire une ecole religieuse juive et laisser des colons s’installer.

Les jeeps militaires, avec l’intention très claire de provoquer les jeunes palestiniens ; ont stationné toute la journée dans le camp, rentrant et ressortant sans cesse, en attendant les confrontations.

Ils ont alors utilisé des gaz lacrymogènes, et en fin de journée, ils ont pris deux jeunes, un de 19 ans et un de 16 ans. L’étau autour du camp, comme des Palestiniens, est en train de se resserrer.


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)