Amis des arts et de la culture de Palestine

Hommage à Juliano, par Abdelfattah

Chers amis

En tant que Président de la Ligue du Théâtre Palestinien,
En tant que Fondateur et Directeur de Centre Culturel et de Formation
théâtrale Alrowwad
En tant qu’artiste, et en tant qu’un homme
En tant que Palestinien

Je me retiens de souffler ma colère et ma rage
Après l’assassinat d’un artiste de courage

Lorsque le vent souffle, on tourne la tête
Et on entend un petit bruit
Des lâches qui trottent sur le trottoir
Pour cracher leur haine et la boire
Que ces petits minuscules ne savent point
Qu’on n’efface pas la culture en tuant l’homme
Nous sommes les créateurs de miracles
Les cris de la rue et des gens misérables
Nous tenons le feu dans nos mains
Et lorsque nous le libèrerons
Il fleurit en épis de blé, et en rossignols
Et il devient des Handhalas qui fleurissent la terre
Avec le rouge des anémones

Une pensée ne meurt pas
Car la Liberté a déjà occupé les cœurs
En on entend les marches et les pas
De nouveaux acteurs soulèvent la terre
Les planches sont illuminées
Les clowns vous font rire
Et le spectacle continue
Avec une petite larme sur les joues

Abdelfattah



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine