Amis des arts et de la culture de Palestine

"Gaza Stories" Le musée est au sous-sol

Marwan Shahwan a commencé à collectionner des antiquités il y a 35 ans. Tout a commencé au marché de Khan Younès, quand il y a acheté un objet ancien fabriqué en cuivre…
Menuisier, Marwan circulait partout dans toute la Bande de Gaza. Il avait appris que l’armée israélienne achetait des objets et des monuments anciens à des habitants peu conscient de leur valeur patrimoniale. En réaction, Marwan a commencé à acheter des objets anciens, considérant que ces antiquités doivent être conservées en Palestine.
Marwan a rapidement réalisé que ce patrimoine et ces ruines témoignent de l’identité, racontent l’histoire et prouvent les droits des Palestiniens sur cette terre. Ce n’était donc pas par hasard que les israéliens les achetaient pour se les attribuer à eux, à leur histoire.
Marwan essaye de collecter des pièces qui datent de toutes les civilisations qui se sont succédées en Palestine : Egyptiens, Philistins, Syriens, Grecs, Romains, Byzantins, Mamelouks, Ottomans… Sans oublier les Croisés, venus au XIIe siècle laissant châteaux, monastères…
Bien que tous les projets de Marwan soient "en attente" à cause du blocus israélien, il ne perd pas son objectif : avoir un musée international pour exposer les monuments et le patrimoine palestinien.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine