Amis des arts et de la culture de Palestine

Gaza Noël

La Bande de Gaza compte, dans sa population, plusieurs milliers de chrétiens : entre 1500 et 3000 selon les sources, 2500 officiellement (Autorité palestinienne). Ce sont majoritairement des chrétiens orthodoxes mais il y a une forte communauté catholique et aussi des chrétiens coptes et baptistes.
Iyad nous présente le déroulement du Noël qui vient d’être fêté par les catholiques dans la ville de Gaza (https://www.youtube.com/watch?v=MtDRk... ). Près de l’entrée de l’église deux fidèles nous expliquent les difficultés que les autorités israéliennes font aux chrétiens de Gaza qui désirent aller à Bethléem pour fêter Noël.
Il faut savoir que cette année les chrétiens de Gaza ont déposé 1500 demandes d’autorisation mais le service du ministère israélien de la Défense qui délivre les permis, la COGAT (Coordination des activités du gouvernement dans les territoires) avait tout simplement décidé d’interdire à tous les chrétiens de Gaza de célébrer Noël à Bethléem ! Cette décision avait provoqué de nombreuses protestations internationales comme, par exemple, en France, où deux sénateurs, Nathalie Goulet (UC) et Bruno Retailleau (chef du groupe LR) ont exprimé leur indignation à l’ambassadrice d’Israël. Sous cette pression les autorités d’occupation ont fini par céder mais n’ont délivré que 200 permis au lieu des 600 habituels.
Une femme se désole de ne pas avoir eu de laisser passer pour se rendre à Bethleem ; elle fêtera Noël à Gaza en famille. Un jeune homme qui lui a réussi à avoir une autorisation, après 13 ans d’interdiction, n’en n’a pas reçu pour sa mère et ses frères et sœurs. Difficile de croire que ce n’est pas intentionnel quand ce même jeune homme nous explique que la COGAT a délivré des autorisations à des enfants mais pas leurs parents !
Même pendant les fêtes de Noël les tourments et la pression maintenus par le blocus israélien de Gaza ne connaissent pas de trêve !



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Une Nakba permanente à Jérusalem

    Israël commet une Nakba permanente à Jérusalem-Est occupée.
    Des organisations de colons menacent d’expulser par la force 15 familles palestiniennes de leurs domiciles à Jérusalem dans les quelques mois à venir.
    Cela correspond à 37 maisonnées et à environ 195 individus, selon le groupe palestinien de défense des droits humains Al-Haq.
    Les familles résident dans le secteur de Karm al-Jaouni, quartier de Sheikh Jarrah, et dans le secteur de Batan al-Hawa, quartier de Silwan.
    En novembre, des (...)

  • Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

    La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.
    Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.
    Le film a déjà (...)

  • La Chambre préliminaire de la CPI rend sa décision sur la demande du Procureur relative à la compétence territoriale concernant la Palestine

    Aujourd’hui, le 5 février 2021, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a décidé, à la majorité, que la compétence territoriale de la Cour dans la situation en Palestine, un État partie au Statut de Rome de la CPI, s’étend aux territoires occupés par Israël depuis 1967, à savoir Gaza et la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.
    Le 20 décembre 2019, le Procureur a annoncé la conclusion de l’examen préliminaire de la situation en Palestine. Le Procureur avait conclu que (...)