Amis des arts et de la culture de Palestine

Gaza : Lettre au président E.Macron

Monsieur le Président de la République française

Nous, Palestiniens de Gaza de tous sexes et de tous âges, avons vécu et vivons encore, une vie d’esclaves et d’opprimés sous l’occupation israélienne.

Cette occupation qui massacre et bombarde aveuglément les civils palestiniens, petits et grands, jeunes ou vieux, femmes ou enfants sans distinction aucune, ne cesse d’opprimer notre peuple, nous Palestiniens.

La souffrance du peuple palestinien n’a pas cessé depuis les 3 grandes offensives militaires israéliennes entre 2008 -2014. Elles ont fait des milliers de victimes innocentes, elles n’ont pas été sanctionnées et 2 millions d’habitants vivent dans une grande prison à ciel ouvert à cause du blocus imposé par Israël depuis 13 ans et sans que cela ne pose de problème à la communauté européenne et mondiale

Mais surtout à vous, Monsieur le Président de la France. La France, le pays des droits de l’homme. Mais où sont les droits de l’homme pour nous les Palestiniens ? Où sont les droits de l’homme quand Israël occupe illégalement nos terres et tue nos femmes et nos enfants ?

Malheureusement, aujourd’hui, Israël continue ses crimes contre Gaza et son peuple et ne respecte aucune des résolutions de l’ONU. Israël avec ses gouvernements précédents et actuels, se proclame seul Etat démocratique dans la région. Mais ce n’est pas la réalité. Israël est un état d’apartheid, un Etat criminel envers le peuple palestinien.

Monsieur le Président de la république françaises, est- ce que ce n’est pas le moment pour la France, l’Etat des droits de l’homme, d’adopter une position claire face à ce qui se passe en Palestine ?

Est-ce que ce n’est pas le temps d’une intervention française pour mettre fin au terrorisme israélien et au génocide du peuple palestinien ?

La France doit cesser de fermer les yeux et faire honneur à ses valeurs et à ce qui a fait la grandeur de votre pays pour prendre une décision radicale face à Israël ! Le peuple Palestinien ne demande qu’une protection internationale, et la vôtre en l’occurrence ! Nous ne voulons pas d’une intervention militaire comme vous l’avez faite au Mali et en Libye. Nous vous demandons seulement de nous protéger et de sauver nos âmes de ce terrorisme israélien.

Ne nous tournez pas le dos, Monsieur le Président Prenez vos responsabilités en ayant le courage d’imposer à Israël l’arrêt total de ce génocide.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de Salah Hamouri à Emmanuel Macron, depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer

    Depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer, Salah Hamouri, actuellement en détention administrative adresse une lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de la Fête nationale française.
    Monsieur le Président de la République,
    Je vous écris cette lettre à l’approche du 14 juillet, cette date qui a changé la face du monde en portant les valeurs d’humanité et de démocratie, et qui a donné à la République française sa devise : « liberté, égalité, fraternité ».
    Des normes et des valeurs humaines résultant (...)

  • Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison-mère afin de geler les ventes en Israël

    Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison mère Unilever, pour bloquer la vente de sa marque et de ses droits en Israël à une compagnie israélienne qui vend ses produits dans les colonies de Cisjordanie occupée.
    Le fabricant de glaces demande aussi à un tribunal fédéral de New York qu’il lance une injonction d’urgence pour arrêter le transfert de tout actif de Ben & Jerry’s à AQP, l’entreprise israélienne, et à son propriétaire, Avi Zinger.
    Cette initiative est un nouveau coup porté à ce (...)

  • General Mills va désinvestir de l’apartheid israélien.

    General Mills, la compagnie mère de Pillsbury, a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de pression de BDS contre sa production de produits Pillsbury dans la zone industrielle d’Atarot, une colonie israélienne illégale sur une terre palestinienne volée. Date d’origine : 01/06/2022, Traduit par : CG pour BDS France
    Hier, General Mills a annoncé que la compagnie a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de (...)