Amis des arts et de la culture de Palestine

Fatima, pionnière de la francophonie à Gaza, et son mari bâtisseur

Fatima et Daifallah Al-Akhras sont un couple de pionniers dont la Palestine, et Gaza en particulier peuvent s’enorgueillir.

De passage à Paris, Iyad s’est rendu chez Fatima Al-Akhras pour qu’elle nous raconte son aventure pour promouvoir l’enseignement de la langue française en Palestine. Face à la caméra d’Iyad, Fatima nous décrit les différentes étapes qui ont conduit à la création d’un département de français à l’université Al-Aqsa de Gaza, de l’aide de la France au développement de son département, département qu’elle a quitté pour prendre sa retraite il y a 12 ans.

Puis Fatima nous parle de Daifallah al-Akhras, son défunt époux. Ingénieur, proche de Yasser Arafat (qui était architecte de formation) il a conduit la modernisation de Gaza et de ses infrastructures. La construction de l’aéroport de Gaza, ouvert fin 1998, est la grande réussite de Daifallah Al-Akhras. Construit pour accueillir des centaines de milliers de passagers par an, il symbolisait l’espoir soulevé par les accords d’Oslo et devait être suivi de l’agrandissement du port de Gaza. Mais le rêve s’est brutalement terminé en 2001 quand l’aviation israélienne détruit la tour de contrôle puis les autres bâtiments de l’aéroport.

Depuis 2007 la Bande de Gaza vit sous un blocus terrestre, maritime et aérien extrêmement sévère. Les rêves des ingénieurs se sont évanouis mais le département de français d’Al-Aqsa continue à former ses étudiants…



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Israël, Cour pénale internationale et ONG

    PAR CHRISTOPHE OBERLIN
    A la suite de l’Agence France Presse, de nombreux médias français reprennent l’événement que constituerait la dénonciation d’un apartheid israélien par l’ONG Nord-américaine Human Rights Watch. C’est faire peu de cas d’un autre événement, historique celui-là, qui est l’ouverture d’une enquête de la Cour Pénale Internationale sur la « Situation dans l’Etat de Palestine » le 3 mars 2021. Et c’est aussi donner aux ONG une importance qu’elles n’ont pas.
    Les organisations non gouvernementales (...)

  • Une Nakba permanente à Jérusalem

    Israël commet une Nakba permanente à Jérusalem-Est occupée.
    Des organisations de colons menacent d’expulser par la force 15 familles palestiniennes de leurs domiciles à Jérusalem dans les quelques mois à venir.
    Cela correspond à 37 maisonnées et à environ 195 individus, selon le groupe palestinien de défense des droits humains Al-Haq.
    Les familles résident dans le secteur de Karm al-Jaouni, quartier de Sheikh Jarrah, et dans le secteur de Batan al-Hawa, quartier de Silwan.
    En novembre, des (...)

  • Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

    La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.
    Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.
    Le film a déjà (...)