Amis des arts et de la culture de Palestine

Evolution du Play bus ou Bus de Jeux

Compte tenu du succès du « Play- bus », ou Bus de jeux, qui arpente avec plus ou moins de facilité les routes de Cisjordanie pour offrir aux enfants des villages les plus isolés l’accès à des jeux proposés par les animateurs, l’idée de construire et de vendre ces jeux a pris naissance.

Les déplacements en Cisjordanie sont difficiles et le terme est faible.
Si le bus de jeux, à la fois ludothèque itinérante et occasion d’animation ludique et socialisante, parvient à toucher chaque année 40 000 enfants, le développement des jouets, leur vente ou mise à disposition permettrait d’étendre et de pérenniser ce programme pédagogique.
Les jeux en vente en Palestine proviennent à 70% des colonies israéliennes et à 30% de Chine, ce qui n’est évidemment pas satisfaisant.
« La journée de l’enfant palestinien » insiste sur l’importance du jeu dans la structuration identitaire de l’enfant.

C’est ainsi qu’Al Rowwad a décidé de faire évoluer le programme initial du bus de Jeux en développant une unité de fabrication de jouets de qualité, en bois, d’extérieurs, éducatifs et mettant en valeur la culture palestinienne.

Un catalogue et des prototypes sont en préparation et 200 écoles sont concernées. Des centres culturels et d’animation locaux et des écoles ont déjà fait savoir leur intérêt pour investir dans ces jeux, 2 écoles en ont déjà acquis une petite vingtaine.
La fabrication de jeux d’inspiration palestinienne intéresse le Ministère de l’Education et de la Culture palestinien qui propose un programme aux enseignants pour l’intégration de ces jeux dans l’éducation des enfants. Le projet bénéficie du soutien du consulat de France à Jérusalem. Un concours va être lancé pour la création de jeux éducatifs intégrant un élément de la culture palestinienne.
En France, les coopérations s’annoncent financières (fondation Anbeer, Amis d’Al Rowwad, certains groupes AFPS,…) ou techniques : le groupe Al Rowwad Dijon propose ainsi d’accueillir des acteurs du Bus de Jeux pour leur formation et perfectionnement aux techniques de fabrication, d’animation spécialisée en jeux, etc...

Ce projet ambitieux et généreux nécessite néanmoins davantage de soutien.
En effet, pour permettre son développement, il faut construire des espaces pour permettre le développement de la fabrication de ces jeux, leur entretien, leur stockage, leur exposition, etc…et acquérir un complément d’outils et les matériaux.

Les objectifs de cette fabrication sont multiples : économique (acquérir une indépendance financière grâce aux produits des ventes), sociaux (créer des emplois et former des professionnels), pédagogique et ludique (permettre un plus large accès des enfants à des jeux de qualité, développer leurs aptitudes telles que adresse, stratégie, attention, sens du collectif, etc.)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

    La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.
    Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.
    Le film a déjà (...)

  • La Chambre préliminaire de la CPI rend sa décision sur la demande du Procureur relative à la compétence territoriale concernant la Palestine

    Aujourd’hui, le 5 février 2021, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a décidé, à la majorité, que la compétence territoriale de la Cour dans la situation en Palestine, un État partie au Statut de Rome de la CPI, s’étend aux territoires occupés par Israël depuis 1967, à savoir Gaza et la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.
    Le 20 décembre 2019, le Procureur a annoncé la conclusion de l’examen préliminaire de la situation en Palestine. Le Procureur avait conclu que (...)

  • Covid-19 : les Palestiniens abandonnés à leur sort pendant qu’Israël vaccine à tour de bras

    Alors que les Israéliens enregistrent un nombre record de vaccinations, les territoires occupés font toujours des pieds et des mains pour obtenir un vaccin contre le coronavirus.
    Israël s’est vanté de surpasser les autres pays avec sa campagne de vaccination contre le virus Covid-19, plus de 12 % de sa population ayant reçu la première de deux injections depuis décembre.
    Pfizer se vend au plus offrant
    Le pays cherche à être le premier au monde à réussir à se libérer de la Covid-19, en faisant (...)