Amis des arts et de la culture de Palestine

Dima et Mohammed, l’art en couple.

Le 1er épisode de cette 4ème saison a surpris car il racontait l’histoire de Heneen qui vend des fleurs : comment peut-il exister des fleuristes à Gaza ?
Ce nouveau film est aussi déconcertant : un couple d’artistes, Dina Mattar et Mohamed Al Hawajri, partagent un atelier (où ils vivent aussi) dans le camp de réfugiés de Burej au centre de la Bande de Gaza ! Non Gaza n’est pas que le champ de ruines que nous montrent nos médias, c’est aussi un lieu où malgré les carences (eau, électricité, hydrocarbures, médicaments…) créées par le blocus israélien, les Palestiniens résistent de toutes les façons possibles.
Dans le cas de Dina et Mohammed c’est à travers leur art, la peinture qu’ils tiennent tête à la vie indigne qu’Israël tente de leur imposer. Le couple a décidé de faire passer un message d’espoir et de confiance dans l’avenir dans leur œuvres. A cette fin ils ont choisi d’utiliser la même palette de couleurs tout en créant de façon indépendante, Dina mettant en avant le rôle de la femme palestinienne, Mohammed travaillant sur les animaux qui participent à la vie de Gaza.
Malgré leur succès, Dina et Mohammed consacrent beaucoup de temps à aider les jeunes artistes afin qu’ils puissent exposer dans leur galerie à Gaza, mais aussi à leur coté dans les manifestations internationales.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Dommages perpétrés par Israël à l’encontre des archives, des bibliothèques et des musées de Gaza (octobre 2023 – janvier 2024)

    Rapport préliminaire des Bibliothécaires et Archivistes en Palestine (LAP)
    La destruction du patrimoine culturel de Gaza appauvrit l’identité collective du peuple palestinien, le prive irréversiblement de son histoire et viole sa souveraineté. Dans ce rapport, nous présentons une liste partielle des archives, des bibliothèques et des musées de Gaza qui ont été détruits, endommagés ou pillés par les forces armées israéliennes depuis le 7 octobre 2023. Un tel rapport est nécessairement incomplet. Il est (...)

  • DES AVOCATS INTERPELLENT MACRON
  • Gaza : le double langage du procureur de la CPI alors qu’un génocide est en cours

    Le 3 décembre 2023, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a achevé sa première mission en Israël et en Palestine. En Israël, il a rencontré des survivants et des familles de victimes des attaques du Hamas du 7 octobre ; à Ramallah, en Palestine, il a tenu des réunions avec des responsables palestiniens et des victimes de Gaza et de Cisjordanie. Depuis le début de son mandat en juin 2021, il est resté relativement discret quant à la situation en Palestine, hormis sa promesse de se rendre (...)