Amis des arts et de la culture de Palestine

Derrière les fronts le film

"Presque un an que les frontières sont fermées
rendant la solidarité politique et les liens militants et affectifs encore plus difficiles, avec nos ami-es en Palestine et ailleurs.

Et pourtant les liens sont là ; les moyens pour maintenir la solidarité sont virtuels en attendant le retour aux présences de chair et d’os, pour celles et ceux qui peuvent traverser les frontières en "temps normal".

Plus de trois ans que je m’occupe de la distribution avec Hybrid Pulse du documentaire Derrière les fronts et cela a asséché ma créativité ; le prix a payer pour faire advenir le film en projections-débats, tailler un accès au film de manière indépendante et participer à faire vivre les perspectives palestiniennes de libération dans nos imaginaires.

Ces derniers temps j’ai eu besoin de me reconnecter à la créativité, d’aller explorer de nouvelles dimensions par l’écriture et la danse Krump dont je vous parlerai bientôt.

Dernièrement, Hamdulillah, j’ai trouvé un nouveau souffle pour offrir au film une vie plus vaste à l’internationale.

Je suis heureuse de vous annoncer les versions anglaise, arabe et espagnole du film disponibles en VOD avec un nouveau TEASER avec la monteuse Julie Clémencin.

La thématique du film, la question des résistances psychologiques et politiques face à un contexte d’oppression, continue d’être centrale, pour les palestinien-nes, mais pour nous ici aussi où les échos sont multiples.

La résilience tout comme le sumud, comme tant d’autres concepts d’émancipation, sont instrumentalisés par le pouvoir en les dépolitisant.
Ici et là-bas.
On peut abandonner ces termes ou continuer de nourrir leur potentiel de combat. Dans ce film, vous découvrirez leurs usages et réalités dans les chairs et les esprits palestiniens, un usage politique à des fins de libération.

Derrière les fronts : résistances et résiliences en Palestine
https://vimeo.com/ondemand/305640

SYNOPSIS
Au-delà des fronts nous emmène dans un voyage à la fois dans nos propres esprits et sur les routes de Palestine, dirigé par un psychiatre et écrivain palestinien Dr. Samah Jabr.
Un héritier du psychiatre anticolonial Dr. Frantz Fanon, elle expose les stratégies psychologiques et les conséquences de l’occupation israélienne, ainsi que les moyens dont les Palestiniens ont appris à faire face. Dans ce film à multiples voix, les interviews et les chroniques sont entrelacées avec des évasions poétiques suggérant la dimension invisible des rues et des paysages palestiniens.

De cette Palestine séparée, Deema Abaher El Sakka, Khodr Adnan, Rula Abu diho, Ghadir Al Shafie, Deema Zalloum et Jehad Abusneineh partagent leurs histoires de résistance et de résistance.

Car la colonisation quotidienne n’implique pas seulement l’occupation des terres, des maisons, du ciel ou de l’eau. Il ne cherche pas à imposer sa règle uniquement par les armes ; il faille aussi les esprits, au-delà des frontières..."

Prix Sunbird - Meilleur documentaire du Dr. Samah Jabr- ?. elle est une femme sage et réfléchie. Elle réfléchit à l’effet subtil et dévastateur sur le peuple palestinien des années d’occupation brutale. Le film d’Alexandra Dols partage ses idées avec nous, généreuse, humaine et profondément troublante.
Veuillez voir ce film." réalisateur de
https://beyondthefrontlines.com/

Partenaires en France : AFPS - Association France Palestine Solidarité Union Juive Française pour la Paix UJFP Ligue des droits de l’Homme Femmes En Lutte 93 @union syndicale de la psychiatrie, Réseau Education Populaire

Et le Réseau de santé mentale Royaume-Uni-Palestine et US-Palestine Réseau de santé mentale



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Israël, Cour pénale internationale et ONG

    PAR CHRISTOPHE OBERLIN
    A la suite de l’Agence France Presse, de nombreux médias français reprennent l’événement que constituerait la dénonciation d’un apartheid israélien par l’ONG Nord-américaine Human Rights Watch. C’est faire peu de cas d’un autre événement, historique celui-là, qui est l’ouverture d’une enquête de la Cour Pénale Internationale sur la « Situation dans l’Etat de Palestine » le 3 mars 2021. Et c’est aussi donner aux ONG une importance qu’elles n’ont pas.
    Les organisations non gouvernementales (...)

  • Une Nakba permanente à Jérusalem

    Israël commet une Nakba permanente à Jérusalem-Est occupée.
    Des organisations de colons menacent d’expulser par la force 15 familles palestiniennes de leurs domiciles à Jérusalem dans les quelques mois à venir.
    Cela correspond à 37 maisonnées et à environ 195 individus, selon le groupe palestinien de défense des droits humains Al-Haq.
    Les familles résident dans le secteur de Karm al-Jaouni, quartier de Sheikh Jarrah, et dans le secteur de Batan al-Hawa, quartier de Silwan.
    En novembre, des (...)

  • Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

    La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.
    Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.
    Le film a déjà (...)