Amis des arts et de la culture de Palestine

"Gaza Stories" Coronavirus : Gaza construit deux centres de quarantaine de 1 000 chambres.

Il y a 15 jours, le 22 mars, les deux premiers porteurs du Covid-19 ont été détectés au passage de Rafah et isolés dans un hôtel proche ainsi que les gardes qui ont été en contact avec eux. Deux autres voyageurs ont été confinés depuis. Mais 5 personnes du premier groupe, ayant été testés négatifs ont pu être "relâchés". A cette heure, il n’y a que 7 personnes contaminées et qui sont maintenues confinées.
La Bande de Gaza est surpeuplée, avec 2 millions d’habitants sur un territoire de 365 Km² ; le blocus israélien a rendu son système de santé particulièrement fragile. Ses hôpitaux ne disposent que de 60 lits en soins intensifs, matériel et médicaments manquent cruellement. Les autorités sanitaires savent qu’elles n’auront pas les moyens matériels de lutter contre une épidémie aussi ont-elles décidé de contrôler strictement ses 2 points d’entrée : Rafah, côté égyptien et Erez, côté israélien. Elles ont même demandé aux Palestiniens de Gaza travaillant en Israël de ne pas rentrer dans la mesure du possible.
C’est aussi pour cela qu’a été rapidement prise la décision de construire 2 centres de quarantaine destinés à accueillir les patients atteints du coronavirus pour les isoler du reste de la population. Ces deux centres sont situés au sud et au nord de la Bande de Gaza. Celui de Rafah possèdera 300 chambres de 2 lits et celui de Beit Hanoun (non loin du point de passage d’Erez) 200 chambres, aussi de 2 lits.
La construction de ces 2 centres, d’un total de 1000 lits, avance à grande vitesse comme le montrent ces images de l’AFP. Gaza est décidée à résister au Covid-19 - comme elle résiste à ce blocus inhumain depuis 13 ans.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de Salah Hamouri à Emmanuel Macron, depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer

    Depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer, Salah Hamouri, actuellement en détention administrative adresse une lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de la Fête nationale française.
    Monsieur le Président de la République,
    Je vous écris cette lettre à l’approche du 14 juillet, cette date qui a changé la face du monde en portant les valeurs d’humanité et de démocratie, et qui a donné à la République française sa devise : « liberté, égalité, fraternité ».
    Des normes et des valeurs humaines résultant (...)

  • Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison-mère afin de geler les ventes en Israël

    Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison mère Unilever, pour bloquer la vente de sa marque et de ses droits en Israël à une compagnie israélienne qui vend ses produits dans les colonies de Cisjordanie occupée.
    Le fabricant de glaces demande aussi à un tribunal fédéral de New York qu’il lance une injonction d’urgence pour arrêter le transfert de tout actif de Ben & Jerry’s à AQP, l’entreprise israélienne, et à son propriétaire, Avi Zinger.
    Cette initiative est un nouveau coup porté à ce (...)

  • General Mills va désinvestir de l’apartheid israélien.

    General Mills, la compagnie mère de Pillsbury, a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de pression de BDS contre sa production de produits Pillsbury dans la zone industrielle d’Atarot, une colonie israélienne illégale sur une terre palestinienne volée. Date d’origine : 01/06/2022, Traduit par : CG pour BDS France
    Hier, General Mills a annoncé que la compagnie a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de (...)