Amis des arts et de la culture de Palestine

Concert Rap à Aïda

C’était une belle journée de printemps. En collaboration avec l’association hollando palestinienne ’Tulips@Olives’ (*), le centre AlRowwad a décidé d’organiser un concert juste à côté du mur. Ce concert faisait partie d’une semaine d’événements organisés par ’ Tulips@Olives’ autour du sujet suivant : ’La jeunesse est le futur’. Ces événements se sont déroulés dans plusieurs endroits de Palestine : Bethléem, Hébron, Jérusalem Est, Ramallah, Bil’in and Sakhnin.

La journée a commencé tôt pour les femmes d’AlRowwad car elles devaient préparer de délicieux petits plats pour la réception qui devait suivre le concert.

 
Dans le centre, la cuisine bourdonnait
comme une ruche.
 

Les organisateurs avaient invité le fameux rapper hollandais Ali B. Il y avait aussi des vedettes palestiniennes : le groupe Rap DAM et Mohammad Kdmat..

Avant d’entrer en scène, Ali B a passé un certain temps dans le camp. Il a parcouru les rues, il a regardé les maisons et il est même monté sur un toit pour avoir une vue panoramique du mur. Il était très impressionné.

3 heures.

Nous nous sommes tous rassemblés le long du mur, tout près de l’école des filles d’Aïda.

 

C’était moi qui étais chargée de présenter le spectacle. J’étais très fière.
J’ai fait un petit discours en anglais pour accueillir et présenter les chanteurs.
 

 

Ali B et son ami ont inauguré le concert. Leur musique était vraiment magnifique.
J’ai réussi à avoir un autographe. Ensuite nous avons écouté Mohammad Kdemat et DAM. 


Ali-B


Mohammad Kdemat
 


DAM

Le public était très enthousiaste. Je crois que tout le monde a passé un très bon moment. Le concert s’est terminé par une prestation de danse dabka et des chants par les filles et les garçons d’AlRowwad.

Après la représentation, il y avait une réception au centre AlRowwad. Nous nous y sommes tous rendus pour le dîner : un assortiment de plats arabes servis avec des jus de fruits. Le repas se terminait par de délicieux gâteaux égalementi faits maison.

Tout le monde était enchanté.

Félicitations aux femmes d’AlRowwad !

Par Laila
Crédits photos : (c) Anne Paq/ ActiveStills.org

(*) ’Tulips@Olives’ est une organisation composées de Hollandais vivant en Palestine ou dans des communautés palestiniennes arabes en Israël. L’objectif est d’amener des citoyens de Palestine et des Pays-Bas à se rencontrer et à travailler ensemble dans le cadre d’initiatives citoyennes de façon à promouvoir la communication, le développement, la paix et la justice.
Pour plus d’informations, prendre contact avec Toine van Teeffelen (
tvant@p-ol.com) 



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Des figures de proue du théâtre britannique accusent de Maccarthysme le prix européen de théâtre des temps modernes

    Un prix couronnant l’œuvre de toute une vie, attribué à Caryl Churchill, retiré pour son soutien aux Palestiniens. Ce retrait donne lieu à une intervention importante de plus de 170 acteurs, metteurs en scène et écrivains.
    Plus de 170 acteurs, écrivains et metteurs en scène ont accusé de « Maccarthysme moderne » le jury du Prix 2022 du théâtre européen décerné en Allemagne, après qu’il a retiré le Prix de l’œuvre d’une Vie à la dramaturge britannique de renom Caryl Churchill pour son soutien aux droits des (...)

  • Le Forum des échecs palestinien à la FIDE : Déplacez le championnat du monde d’échecs par équipes de Jérusalem-Est occupée

    Le Forum des échecs palestinien du camp de réfugiés de Chatila appelle la Fédération internationale des échecs à déplacer le tournoi de Jérusalem-Est palestinienne occupée par Israël. Chère Fédération internationale des échecs et équipes participantes du Championnat du monde par équipes 2022,
    Nous vous écrivons depuis le Forum palestinien d’Échecs du camp de réfugiés palestiniens de Chatila au Liban pour demander instamment à la Fédération internationale des échecs (FIDE) de ne pas organiser le Championnat du (...)

  • En Cisjordanie occupée, le casse-tête des restrictions de séjour pour les étrangers

    De nouvelles restrictions d’entrée et de séjour pour les étrangers entrent en vigueur jeudi en Cisjordanie occupée, dans un contexte particulièrement tendu. Critiquées par les organisations de défense des droits humains, ces mesures israéliennes inquiètent également l’administration américaine.
    C’est une nouvelle procédure administrative particulièrement controversée qui entre en vigueur jeudi 20 octobre pour les étrangers souhaitant résider, travailler, étudier ou encore faire du bénévolat en Cisjordanie (...)