Amis des arts et de la culture de Palestine

"Gaza Stories" Clowns chez vous

"Clowns chez vous" est une initiative de jeunes bénévoles de Gaza. C’est leur façon de résister, à la fois au blocus israélien et à cet autre enfermement imposé par la pandémie.
Avec Fayez Abou Akar, la bande d’amis parcoure les camps des réfugiés et les quartiers démunis de la Bande de Gaza. Déguisés en clowns (mais tout en portant gants et masques), ils se produisent dans les rues sous les balcons et les fenêtres des maisons. Les enfants les regardent et les observent, se divertissant du spectacle présenté par les clowns.
Comme nous l’explique Fayez, le double objectif de ces bénévoles est justement de divertir les enfants, leur faire oublier le traumatisme né de la double peine infligée par le blocus et l’épidémie de Covid-19.
L’autre but de cette initiative, c’est aussi à travers le jeu de transmettre aux enfants les bonnes règles à respecter afin de bloquer à tout prix l’extension de la pandémie à la Bande de Gaza. Jusqu’à présent les mesures prises par le gouvernement et relayées par les associations comme "Clowns chez vous" ont payé : les quelques dizaines de cas d’infection ont été détectés et isolés et aucun décès n’est à déplorer !



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • FESTIVAL DE CANNES : LETTRE D’ARTISTES PALESTINIENS CONCERNANT LEUR REFUS DE PARTICIPER AU FESTIVAL

    Nous, l’équipe de tournage du film ‘Let It Be Morning’ souhaitons faire le communiqué suivant concernant notre décision de ne pas participer au festival de Cannes :
    Nous soutenons notre ami et camarade Eran Kolirin et nous sommes fiers d’avoir participé au projet de film inspiré du roman éponyme de Sayed Kashua ‘Let It Be Morning’. Nous sommes heureux que le film ait été sélectionné à Cannes.
    Ce film est le fruit d’une production collective qui décrit “l’état de siège” que nous vivons comme l’a écrit le (...)

  • La NAKBA continue

    Ayaled Shaked demande l’expulsion de Salah Hamouri
    Le 30 juin 2021, la ministre de l’Intérieur israélienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir signé la révocation du titre de résidence à Jérusalem de Salah Hamouri.
    Cette décision de l’actuelle ministre de l’Intérieur israélienne met à exécution ce que son prédécesseur avait déjà réclamé en septembre 2020. Cette mesure entraînerait une expulsion définitive et l’impossibilité pour Salah de vivre à Jérusalem mais également en Palestine, c’est à dire l’exil (...)

  • Arrêtez de comparer Israël à l’Afrique du Sud de l’apartheid ; c’est pire Par Thembisa Fakude

    Il est courant de nos jours de comparer le racisme institutionnel d’Israël et son occupation de la Palestine à l’apartheid sud-africain. Jusqu’à un certain point, c’est une comparaison raisonnable. Jusqu’à un certain point. Malgré toutes ses horreurs et sa brutalité, le régime d’apartheid en Afrique du Sud n’a jamais utilisé d’avions de chasse et d’artillerie pour bombarder les personnes opprimées vivant dans les townships. Israël l’a fait, et continue de le faire. C’est maintenant devenu presque une (...)