Amis des arts et de la culture de Palestine

Chaima, face aux défis de son handicap

Chaima Adel Qudieh, a 24 ans et habite à l’Est de Khan Younes dans le sud de la Bande de Gaza. Chaima est handicapée, souffre d’hémiplégie au niveau de ses jambes à cause des suites d’un cancer de la moelle épinière.
Pour Chaima, le premier défi à relever était le regard des gens. Cela a commencé avec l’école, mal adaptée pour qu’enfants valides et handicapés puissent se côtoyer. Ensuite, ce furent les problèmes pratiques (transports) pour aller à l’université. Les craintes et critiques que généraient son état étaient difficiles à entendre aussi, mais au fil du temps, elle a su surmonter chaque nouvelle épreuve pour réussir à réaliser ce qu’elle veut. Aujourd’hui elle peut être fière d’être arrivée.
Autre fierté : Chaima a réussi à trouver du travail. Récemment, elle a décidé de faire une formation pour devenir une traductrice en langage des signes pour le Croissant rouge. Et Chaima ne s’arrête pas là : elle réalise chaque jour une vidéo sur sa chaine YouTube pour enseigner cette langue à son tour !
Son message aux personnes ayant un handicap est simple : ne reculez pas devant les obstacles, continuer à faire ce que vous voulez de votre vie et ne comptez sur vous-même !



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine