Amis des arts et de la culture de Palestine

Alrowwad a besoin de votre soutien

Chers amis et sympathisants,

Alrowwad, Pionniers pour la Vie, a été établi en 1998 et bientôt 18 ans plus tard, Alrowwad poursuit sa mission de sauver des vies et d’inspirer l’espoir. La vision d’Alrowwad est de construire un monde meilleur pour toutes les générations à venir et de construire des ponts entre les Palestiniens et le monde grâce à la créativité, à la beauté, à des moyens non violents (la Belle Résistance). Tout cela afin d’aider nos enfants et les enfants du monde à vivre pour leurs pays et leurs causes plutôt que d’en mourir. Alrowwad est un lieu de vie, d’espoir, de rêve, de créativité…un foyer pour l’amour, diversité et le respect des valeurs humaines.

L’année 2015 a été particulièrement difficile à différents niveaux : politique, social et financier. Le camp d’Aida et ses alentours (comme beaucoup de régions de la Palestine occupée) ont été le théâtre de fréquentes confrontations lors des incursions de l’armée d’occupation israélienne. Des maisons ont été brûlées et des familles ont suffoqué par les bombes à gaz lacrymogènes. Des enfants d’Aida et des alentours ont été arrêtés, blessés, emprisonnés, tués. Le cas d’Abdelrahman Obeidallah, treize ans, tué par un sniper israélien, « par erreur » selon l’armée israélienne, est encore brûlant dans toutes les mémoires. Abelrahman était l’un des enfants participants aux programmes de soutien éducatif et son oncle participait au programme du ludobus et travaille comme Docteur Clown. Le garçon a été visé et abattu de sang froid sans la moindre confrontation ni le moindre jet de pierre, par un sniper posté à environs 300 mètres de là.

Alors que la situation continue de se dégrader, le soutien à nos efforts pour allumer des bougies de vie et d’espoir dans cette obscurité et cette violence a également diminué. Laisserez-vous la terreur gagner sur le droit, le désespoir sur l’espoir, la mort sur la vie ? Nous avons besoin de votre soutien et de votre aide maintenant plus que jamais. Nous avons besoin de votre partenariat et de votre soutien à notre belle résistance maintenant plus que jamais.

La fin de l’année approche et quand elle arrivera à sa fin, les ressources financières d’Alrowwad auront également touché à leur fin. L’année 2016 nous vient dans l’inconnue. Quels projets seront acceptés, quel soutien financier recevrons-nous des Amis d’Alrowwad et de nos partenaires, quelles possibilités d’échange vont-elles s’ouvrir ?... Tout cela reste un mystère pour nous.

Comme vous le savez Belle Résistance nous concerne tous, pas seulement les Palestiniens. La Belle Résistance nous aide à être des êtres humains meilleurs ; elle nous aide à continuer à porter l’espoir, à sauver et promouvoir la vie dans ces temps de désespoir et de mort ; elle nous aide à continuer à construire la paix en chaque individu et dans le monde, à construire de meilleurs modèles et un meilleur avenir pour les générations futures. Le travail d’Alrowwad est crucial dans la promotion de l’espoir et de la vie alors que se poursuivent les incursions dans le camp d’Aida et dans les différentes régions de Cisjordanie. Après les différentes attaques de terreur dans diverses parties du monde il devient évident que nous et que la société civile de par le monde ne pouvons garder le silence et voir les représentants officiels garder un silence hypocrite et complice ou même tenter de profiter de cette terreur pour enfreindre la liberté des citoyens.

Alrowwad et les amis d’Alrowwad, comme tous ceux qui croient en ce que nous faisons….ceux qui croient en la force de l’art, de la culture et de l’éducation pour former un futur meilleur pour l’humanité, ceux qui croient en l’importance de créer un changement positif durable plein d’espoir pour inspirer et prouver à notre jeunesse qu’elle peut faire des miracles et changer le monde sans avoir à porter un fusil meurtrier mais en restant vivant et fier de nos réalisations.

Alors même que nos dépenses augmentent, nous ne pouvons refuser personne. Nous accueillons six à huit mille personnes par ans à Alrowwad et vingt-cinq à soixante mille en Cisjordanie avec nos activités et nos programmes du sud d’Hébron jusqu’au nord de Jenin, dans les jardins d’enfants, les écoles et les régions marginalisées. Nous continuons avec autant de bénévoles que possible mais nous ne pouvons plus répondre aux besoins croissants des enfants. Malgré les difficultés cette année, jusqu’au fin Octobre 2015, Alrowwad a effectué 309 activités, bénéficiant

20120 Jeunes et enfants (10150 filles et 9970 garçons) et 450 Femmes dans l’unité des femmes, et nous avons reçu 1530 internationaux de 12 pays.

Avec la construction du nouveau bâtiment pour le centre de formation professionnelle et les ateliers, nous fabriquons des jouets éducatifs avec une identité Arabe Palestinienne, nous offrons des formations artistiques, artisanales, pour la cuisine, la couture, la culture sous serre, nous aurons un restaurant et des chambres d’accueil. Ainsi, nous espérons améliorer la situation économique des habitants et garantir non seulement une formation mais aussi des emplois pour les jeunes et les femmes. Nous voulons créer trente emplois dans un camp qui connaît un taux de chômage de 52%. Nous avons à notre disposition un peu moins du tiers des 980 mille dollars nécessaires pour terminer le projet. Là aussi nous avons un besoin urgent de votre aide.

Restez ou devenez nos partenaires dans notre belle résistance non violente qui protège nos droits, nos valeurs et notre intégrité en tant qu’êtres humains et crée une culture d’espoir et de justice en Palestine.

Vous pouvez adresser vos dons aux amis d’Alrowwad :
- Les Etats Unis : http://alrowwadusa.org/home
- Société des amis d’Alrowwad in France : http://www.amis-alrowwad.org,
- Friends of Alrowwad-UK : http://www.friendsofalrowwad.co.uk/donate.html

Merci à vous tous
Abdelfattah Abusrour, PhD
General Director



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pascal Boniface porte plainte contre la « Brigade juive »

    "Pascal Boniface est soulagé. Sa plainte contre la « Brigade juive » pour dégradations, initialement refusée, vient d’être acceptée" , annonce Nadir Dendoune dans le Courrier de l’Atlas
    « C’est le commissariat du 11è qui m’a appelé pour nous annoncer la bonne nouvelle », témoigne le géopolitologue français, spécialiste de la question israélo-palestinienne et qui est régulièrement la cible d’attaques émanant des mouvements pro-israéliens. « C’est une victoire pour la liberté d’expression et contre les violences (...)

  • Cour Pénale Internationale : face aux Palestiniens, Badinter défend Netanyahou

    La Procureure de la Cour Pénale Internationale, Fatou Bensouda, a annoncé le 20 décembre 2019 son intention d’ouvrir une enquête sur les éventuels crimes de guerre commis depuis juin 2014 en Israël-Palestine. Afin de délimiter son travail d’enquête, la procureure a demandé officiellement à la Cour de préciser que la juridiction de la Cour Pénale Internationale s’applique bien à la Palestine et que le territoire d’enquête comprend la Cisjordanie, Jérusalem Est et Gaza. Fatou Bensouda a également conseillé à (...)

  • Un texte d’Eléonore Bronstein, en soutien à Mohamad Bakri, réalisateur du film "Jénine Jénine" :

    "Modestement, je voudrais exprimer toute ma solidarité avec Mohammad Bakri convoqué aujourd’hui devant un tribunal israélien suite à une plainte d’un ancien soldat d’élite pour diffamation.
    Le tort de Mohammad ? (en plus d’être Palestinien, je veux dire) : avoir réalisé, il y a presque 20 ans, un film documentaire intitulé " Jénine Jénine" dans lequel il exposait des témoignages de survivant.e.s du massacre israélien du camp pendant la répression de la seconde Intifada.
    Il est, depuis, harcelé, empêché de (...)