Amis des arts et de la culture de Palestine

Al-Rawad accueille des émissions de films du Festival du cinéma des réfugiés au camp d’Aida

La Société Al-Rawad pour la culture et les arts du camp d’Ayda a accueilli des films du Festival du cinéma des réfugiés dans sa troisième édition organisée par la Fondation Shorouk afin de transmettre le message palestinien et de promouvoir les efforts du direct palestinien, le festival s’intéresse aux courts métrages qui discutent des problèmes des Palestiniens en particulier et les réfugiés dans le monde en général.

Pour sa part, le Dr Abdul Fattah Abu Sarour, directeur général de l’association Al Rowwad pour la culture et les arts, a déclaré que le soutien de l’association au festival du film vient de sa croyance dans l’importance des arts cinématographiques qui contraste avec celle La réalité palestinienne à travers le cinéma, qui est considérée comme une des outils les plus importants au monde.
Abu Sarour a expliqué que l’association Al-Rawad travaille en coopération avec Shorouk Foundation dans divers programmes, notamment dans le domaine des réfugiés, et ce festival tente de réunir les réfugiés de la diaspora et de l’intérieur pour avoir une voix en quelque sorte , à savoir le cinéma soulignant l’importance du réfugié étant derrière la caméra et non pas un her mamha pour montrer son cas et son droit Dans le retour, l’existence et le maintien de ses droits en tant que réfugié et donc, il est important d’afficher le côté créatif civilisé d’un réfugié palestinien.
Abu Sarour a précisé que tout le monde sait que les médias, en particulier les occidentaux, essaient de ternir l’image du réfugié palestinien, alors nous essayons de montrer la voix et l’image à travers le cinéma, et en touchant les histoires humanitaires et patriotiques qui sont présenté à travers la réalisation, l’écriture, le tournage et la communication avec les gens. Bien qu’ils soient important pour le côté politique mais il y a de l’importance pour d’autres côtés à travers les films qui sont ambassadeurs du monde jusqu’à ce que les pays du monde changent leurs politiques envers notre cause palestinienne et il faut en prendre soin localement et à l’international.

À la fin des spectacles, le public a participé au processus de vote pour désigner leur film préféré pour les prix du festival.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Dommages perpétrés par Israël à l’encontre des archives, des bibliothèques et des musées de Gaza (octobre 2023 – janvier 2024)

    Rapport préliminaire des Bibliothécaires et Archivistes en Palestine (LAP)
    La destruction du patrimoine culturel de Gaza appauvrit l’identité collective du peuple palestinien, le prive irréversiblement de son histoire et viole sa souveraineté. Dans ce rapport, nous présentons une liste partielle des archives, des bibliothèques et des musées de Gaza qui ont été détruits, endommagés ou pillés par les forces armées israéliennes depuis le 7 octobre 2023. Un tel rapport est nécessairement incomplet. Il est (...)

  • DES AVOCATS INTERPELLENT MACRON
  • Gaza : le double langage du procureur de la CPI alors qu’un génocide est en cours

    Le 3 décembre 2023, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a achevé sa première mission en Israël et en Palestine. En Israël, il a rencontré des survivants et des familles de victimes des attaques du Hamas du 7 octobre ; à Ramallah, en Palestine, il a tenu des réunions avec des responsables palestiniens et des victimes de Gaza et de Cisjordanie. Depuis le début de son mandat en juin 2021, il est resté relativement discret quant à la situation en Palestine, hormis sa promesse de se rendre (...)