Amis des arts et de la culture de Palestine

Affrontements avec l’occupation à Takoa et Aida

Le camp d’Aida pour les réfugiés palestiniens a connu l’après-midi et le soir du mardi 22/12, de violents affrontements avec les forces d’occupation israéliennes, en particulier dans la zone de Meftah Jaq al-Awda, où des dizaines de jeunes hommes palestiniens ont lancé des pierres et des bouteilles vides sur les soldats israéliens qui ont répondu avec des flashballs et des bombes de gaz lacrymogène.

Une force militaire israélienne a pris d’assaut le camp d’Aida, ce qui a causé de violents affrontements dans les ruelles et les rues du camp, dans lesquels un certain nombre de citoyens palestiniens ont été asphyxiés par les bombes de gaz lacrymogène lancées par les forces d’occupation israéliennes sur les maisons du camp.

Le jeune homme palestinien Danial Riad Abou Serour (18 ans) a été blessé lors de son passage dans la rue et a été violemment battu par les soldats israéliens qui l’ont embarqué vers une direction inconnue.

Dans le village de Tekoa au nord de Bethléem, des affrontements similaires ont éclaté, où les soldats israéliens ont lancé des bombes de gaz lacrymogène sur les citoyens palestiniens, en causant plusieurs cas de suffocation.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine