Amis des arts et de la culture de Palestine

Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.

Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.

Le film a déjà remporté le Prix Orizzonti du Meilleur Acteur au Festival du Film de Venize et le Prix du Public au Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand en 2020.

Pour cette édition 2021, d’autres films de la région sont également en compétition dont le film dramatique « Sun Children » sur le travail forcé des enfants en Iran. « White Eye » de Tomer Shushan représente quant à lui les couleurs d’Israël dans la catégorie court-métrage.

Les nominations officielles aux Oscars seront annoncées le 15 mars puis présentées à la 93e Cérémonie des Academy Awards le 25 avril 2021 à Los Angeles.

Depuis 1929, c’est l’Académie Américaine des Arts et des Sciences du Cinéma qui organise l’évènement. 6000 membres artistes et professionnels du milieu votent pour désigner les vainqueurs des 24 catégories différentes.

L’événement est sous pression depuis la vague du hashtag #OscarsSoWhite sur les réseaux sociaux en 2020, exigeant plus de diversité et d’intégration. Une étude avait en effet révélé le manque criant de mixité sociale de genre et de race parmi les membres de l’organisation, composée de réalisateurs hommes à 72%, et de personnes blanches à 93%.

Farah Nabulsi : Son passé au présent et au futur



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)